Gabon: Le BDC annonce son soutien au candidat de la majorité présidentielle

Le Bloc démocratique chrétien (BDC) a annoncé dimanche à Libreville, soutenir le candidat investi par la majorité présidentielle pour l’élection présidentielle anticipée du 30 août prochain.

‘’Le BDC est un parti qui a signé en 2001, la charte de la majorité présidentielle avec feu le président Omar Bongo Ondimba, soutien le candidat investi par cette majorité présidentielle qui se trouve être Ali Bongo Ondimba’’, a déclaré le président de ce parti Guy Christian Mavioga au cours d’une rencontre de clarification avec ses militants et sympathisants.

Il a affirmé rester fidèle à cette famille politique et qu’il doit défendre son bilan et c’est aux Gabonais d’apprécier.

M. Mavioga a, au cours de cette rencontre à la mairie du 5ème arrondissement de Libreville, fustigé le comportement de certains leaders politiques en cette période de pré campagne électorale.

’’ Des nombreux compatriotes aveuglés par les vendeurs d’illusions ou des escrocs politiques pensent que le changement et l’alternance souhaités passeraient nécessairement par le rejet du parti au pouvoir et de son candidat qu’ils estiment mauvais tout simplement parce qu’il est fils de l’ancien chef de l’Etat. Une raison évoquée, ce dernier serait un étranger’’, a-t-il déploré.

Le BDC est une petite formation politique n’ayant pas d’élus ni au parlement ni dans les conseils communaux et départementaux.

La majorité présidentielle nouée du vivant du président Omar Bongo Ondimba connaît actuellement une dislocation de fait. Plusieurs formations de cette coalition ont rompu le pacte depuis l’annonce de l’élection présidentielle anticipée pour faire cavalier soit seul où en soutenant des candidats déclarés au scrutin.

Exprimez-vous!

  1. Encore des mendiants! Encore le produit de plus de quarante ans de bongoisme.En tout cas c’est un non evenement, je connaissais meme pas l’existence de ce parti. Une bande d’incompetents qui font la politique du ventre! et ca s’appelle chretien. Il n’y a que des personnes sans envergure comme ces minables pour soutenir un candidat minable que le peuple a vomi.

  2. Oui c’est ça même mon frère, ils font la honte de notre pays.Vivement que ces choses se terminent tranquillement et qu’on en finisse avec ces choses.Le mec a fini de prendre ses millions et il vient distraire le peuple.

  3. Des personnes comme Christian Maavioga font honte ne serait-ce que pour le nom de Dieu.Vous ternissez l’image de Dieu en vous faisant appeler parti chrétien c’est honteux.A cause des gens comme vous beaucoup risqueront de perdre la foi rien que par votre soutient à Ali Bongo car vous savez que ce Monsieur est violent et diabolique comme son père.Il a largement participé à la calamité généralisée de notre pays.Vous mettez le nom de Dieu devant pour assouvir vos desirs et c’est profondement regretable!

Répondre à yves Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...