spot_imgspot_img

Gabon: Le ministère de l’Intérieur propose une « protection rapprochée » des candidats lors de la campagne

Le Conseiller en communication du ministre de l’Intérieur, Eric Nziengui Mangala, dans un communiqué diffusé ce mardi soir sur la première chaîne de télévision nationale (RTG1), s’est adressé aux candidats à l’élection présidentielle anticipée, en leur notifiant qu’ils pourraient bénéficier, sous réserve d’une demande faite audit ministère, d’une « protection rapprochée », lors de la campagne électorale qui débute le 15 août prochain.

(COMMUNIQUE INTÉGRAL)

« Arrêté du Premier ministre N°003/TMMTN du 4 août 2009, fixant les modalités de protection rapprochée des candidats à l’élection présidentielle d’août 2009.

Article 1er:

Durant la campagne électorale préalable à l’élection présidentielle du 30 août 2009, les candidats à cette élection, retenus par la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente, pourront bénéficier sous leur demande, d’une protection rapprochée assurée dans les conditions définies par le présent arrêté.

Article 2:

Chaque candidat adressera une demande de protection rapprochée au premier ministre, Chef du gouvernement. Les noms des agents désignés, parmi les sous-officiers, les Forces de défense et de Sécurité seront communiqués en temps opportuns aux candidats

Article 3:

Cette protection rapprochée sera assurée par quatre (4) agents de sécurité de la Gendarmerie nationale, des Forces armées gabonaises et des Forces de police nationale pour chaque candidat. Ils seront détachés à temps plein, du 14 août 2009 au lendemain de la proclamation officielle des résultats.

Article 4 : Le candidat est totalement responsable de l’emploi des agents mis à sa disposition à qui il doit confier une mission strictement conforme à leurs statuts.

De même, le candidat est tenu d’assurer l’hébergement et l’alimentation des agents dans des conditions décentes pendant la durée de leur mission.

Les agents continueront de percevoir les traitements, primes et suppléments auxquels ils ont droit. Ils bénéficieront en outre pendant la durée de leur mission, des indemnités allouées aux agents exerçant les fonctions d’aide de camps aux agents du gouvernement conformément aux textes en vigueur.

Article 5:

Les agents en service, seront revêtus des uniformes de leur corps d’appartenance et munis d’une arme de poing, et de cartouches de dotation dont le nombre sera fixé par l’autorité militaire.

Cette arme sera portée réglementairement et ne pourra être utilisée que dans le cadre de la protection du candidat.

Article 6:

Déplacés pour emploi auprès des candidats, les agents de sécurité restent sous l’autorité de leur hiérarchie.

Les candidats traiteront avec l’autorité hiérarchique, des agents qui leur sont affectés de toutes questions relatives à leur protection.

Article 7:

Les ministres de la Défense nationale, de la Sécurité et des Finances sont chargés chacun en ce qui les concerne, de l’exécution du présent arrêté qui sera enregistré et publié selon la procédure d’urgence et communiqué partout où besoin sera ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES