spot_imgspot_img

Gabon: Mme Rogombé exhorte les candidats à ne pas se départir de la fraternité

LIBREVILLE (AGP) – La présidente gabonaise, Rose Francine Rogombé a exhorté vendredi dans un message à la nation, à l’occasion de l’ouverture officielle de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle du 30 août prochain, l’ensemble des candidats à ne pas se départir de la fraternité qui fait la force des gabonais.

‘’Entre la haine qui endurcit les cœurs et l’amour qui aime à l’expérience, la raison commande ne pas nous départir de la fraternité qui fait notre force. Adversaires politiques assurément ennemis jamais’’ a exhorté Mme Rogombé.

Le chef de l’Etat a également appelé tous les acteurs impliqués dans le processus électoral au respect des règles du jeu et surtout de la loi

‘’Comme arbitre, garant des institutions, j’ai œuvré pour que cette élection électorale soit le mieux possible. Je souhaite donc, que chacun de nous seul ou dans les collèges que la loi investie des prérogatives d’action particulière dans l’accomplissement de la chaîne des opérations électorale joue pleinement la partition qui lui incombe, c’est l’intérêt supérieur de notre pays qui l’exige’’, a-t-elle lancée.

‘’D’ailleurs, bien plus qu’un simple vœu, le respect scrupuleux de la loi électorale revient à se conformer à de véritables obligations juridiques dont la violation expose leurs auteurs à de graves sanctions. Je le redis afin que cela soit clair pour tous et que nul ne l’ignore. Le temps de l’élection n’est un temps de non droit pour personne, ni pour les électeurs, ni pour les candidats. Les fouteurs de troubles où qu’ils soient et quel qu’ils soient, seront punis conformément à la loi’’ a averti le premier magistrat du pays.

Mme Rogombé a par ailleurs indiqué que l’élection est le mode par excellence de désignation des dirigeants dans un régime démocratique.

La campagne en vue l’élection présidentielle anticipé s’ouvert ce samedi à minuit pour s’achever le 29 août à 24h.
Le collège électoral sera convoqué le dimanche 30 août, selon l’agenda électoral proposé par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) et validé par le gouvernement.

Ce scrutin particulier intervenant après la mort du président Omar Bongo Ondimba en cours de mandat, met en lice 23 candidats.

Selon des observateurs, moins d’une dizaine de 23 candidats feront une véritable campagne électorale à travers le pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES