LIBREVILLE — Libreville était aux couleurs de la présidentielle du 30 août à l’ouverture officielle de la campagne électorale ce week-end alors que cinq grands candidats tenaient des meetings dimanche après-midi, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Dix semaines après l’annonce du décès du président Omar Bongo, au pouvoir pendant 41 ans, des affiches ont donc fait leur apparition sur les murs et panneaux publicitaires de la capitale du Gabon.

Celles d’Ali Ben Bongo Ondimba, fils d’Omar Bongo décédé début juin et qui a été investi par le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir, sont de loin les plus présentes, avec notamment des centaines de posters sur les principaux axes routiers de la capitale. Ses slogans sont “Agir ensemble, l’avenir en confiance”.

Ali Bongo a lancé sa campagne avec un rassemblement de plusieurs milliers de personnes sur une esplanade au nord de la ville avec des concerts, de nombreux intervenants et un discours du candidat.

L’ancien Premier ministre Casimir Oye Mba, un des favoris du scrutin, a aussi rassemblé plusieurs milliers de personnes dans un complexe sportif de la la capitale, son slogan “Ensemble pour un Gabon nouveau”. Des casquettes “Yes, oui CAM” (+Cam+ étant le surnom du candidat), allusion au slogan de campagne du président américain Barack Obama, ont également été distribuées.

Pierre Mamboundou, candidat d’une coalition de partis, l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR), a lui réuni plusieurs milliers de personnes au carrefour Rio, où s’est déroulé la manifestation qui a dégénéré en affrontements violents la semaine dernière. L’opposant a notamment promis un “système de santé pour tous”.

Autre favori du scrutin, Zacharie Myboto, ancien hiérarque du régime passé dans l’opposition, a lui organisé un rassemblement en orange, sa couleur, sur le bord de mer devant l’hôpital Jeanne Ebori. Son slogan “Avec Zack, quand on veut, on peut”.

André Mba Obame, ex-ministre de l’Intérieur, a lui choisi le quartier populaire de Kinguele pour un discours où il s’est affirmé le “candidat de la rupture responsable”.

23 candidats sont en lice pour la présidentielle – scrutin à tour unique au Gabon.

1 COMMENTAIRE

  1. la canpagne electoral a bien commence dans libreville en voyant les couleur d ali bongo dans tout les quartier de libreville sa vous fais vraimant mal quesque je peus vous dires c est comme sa je vous avez bien dit il est le meilleur de vous tousse et les elections il va les gagnes sans forçe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here