spot_imgspot_img

Gabon: Mme Rogombé préside son premier défilé militaire et civil à Port-Gentil (par Jean Rovys DABANY)

PORT-GENTIL (AGP) – Du haut de la tribune officielle, place des fêtes repeinte aux couleurs nationales : vert-jaune-bleu, Rose Francine Rogombé contemple, sous les flashes des photographes, le défilé civil et militaire.

Au deuxième jour de son voyage à Port-Gentil, le chef de l’Etat intérimaire a choisi dimanche la capitale économique pour célébrer la fête nationale , avant de se rendre en fin d’après midi à Lambaréné, dernière étape de son voyage.

’’Elle est sur les pas d’Omar Bongo Ondimba’’, lance un responsable de la vie politique locale.

A l’aéroport de Port-Gentil, le chef de l’Etat a été accueilli samedi par des dignitaires religieux, politiques et militaires, alors que près de 700 personnes s’étaient massées non loin de là pour la saluer.

La place des fêtes, l’un des principaux lieux publics de la capitale économique, est située en centre-ville. Non loin de là, se trouve la foire municipale rénovée et inaugurée samedi à son arrivée par le président intérimaire.

Guidée par le maire de la ville, Mme Rogombé a visité cette foire, où elle s’est arrêtée devant le lieu où, selon les populations, le défunt président a fait la même chose.

Sur cette place, se mêlent des personnages politiques, des scouts catholiques, en majorité habillés en blanc. Les populations arborent un T-shirt, estampillant ’’le 49eme anniversaire de l’indépendance du pays l’’.

Pour les populations, la place de l’indépendance a une signification importante. ’’C’est là où les gens venaient voir le président Omar Bongo’’, dit Ben, 19 ans. ’’C’est un grand privilège que d’être ici là avec le successeur du président Bongo à la place des fêtes. Nous nous sentons des invités privilégiés’’, assure le père Serge, professeur de théologie dans un séminaire à Libreville.

Patrick Rayita est venu du quartier nord de la ville avec son épouse Carine et leur fille Jenny, 9 ans. ’’Je suis ravi de m’asseoir à côté de madame le chef de l’Etat. Nous sommes tous heureux de voir que les gens d’origines différentes sont toujours ensemble même après le décès de notre +papa+ (ndlr)’’, dit Patrick, qui tient sa fille.

Dans la foule, les populations agitent des drapeaux lorsque le chef de l’Etat se lève au passage des militaires qui défilent. ’’Je suis très heureux de la présence du président de la République’’, affirme pour sa part Mannuella, qui dit venir de Gamba, ville située à l’extrême sud de la province de l’Ogooué Maritime.

Pour voir Mme Rogombé, elle a du prendre avec son père, qui est chef de village, une pirogue et remonter la mer pendant toute la nuit. ’’On nous a dit que le président devait arriver à Port-Gentil’’, explique le père de Mannuella pour justifier sa présence dans la capitale économique.

’’Nous n’avons jamais manqué aucun rendez-vous chaque fois que le président Bongo effectuait un voyage à chez nous. Et je crois que madame Rogombé suit cette logique’’, abonde un autre habitant de Gamba, en face du père de Mannuella.

’’Nous sommes heureux de pouvoir lui montrer que nous sommes là pour elle’’, ajoute Benoît, un habitant de Ngougou (lagune située entre la ville de Gamba et Sette Cama). Cet vieil a du lui aussi emprunter une pirogue pour venir voir pour la première fois le nouveau de l’Etat.

’’Je ne l’avais jamais vu. J’ai seulement entendu que c’est elle qui a remplacé le président Bongo. Et je crois qu’elle est sur ses (Bongo) traces’’, explique Benoît la voix rouillée.

Après Port-Gentil, le chef de l’Etat doit se rendre à Lambaréné, qui a abrité cette année les manifestations conjointement avec Port-Gentil, avant de regagner Libreville lundi en fin de journée.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES