spot_imgspot_img

Gabon : Ondo Ossa : «il n'y a pas d'argent pour payer les fonctionnaires le 25 septembre prochain»

«Plusieurs membres du gouvernement n’ont jamais travaillé. Ils n’ont aucune compétence à exercer leurs fonctions et ne peuvent revendiquer d’aucun métier», c’est en substance ce qu’a voulu démontrer le 16 août dernier le professeur Albert Ondo Ossa, candidat indépendant à l’élection présidentielle du 30 août, en ouvrant la série de «Débats» de la RTG1, avec un exposé magistral de l’approche politique et économique par la compétence.

Usant avec aisance de ses talents de pédagogue, l’ancien ministre de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur a éclairé l’opinion sur l’état politique et économique du Gabon, au sortir d’un règne de 42 ans, un règne «trop long» selon le candidat indépendant.

Son discours s’est d’abord attaché à donner une analyse politique de la situation actuelle. A cet effet, il a clairement appelé à l’écartement d’Ali Bongo Ondimba de la course à la présidentielle en raison de la «psychose qui entoure sa candidature, faisant état d’une éventuelle guerre civile».

«Cela est suffisamment grave qu’il est préférable de préserver la paix, en mettant Ali Bongo hors course», a-t-il affirmé. 

Toujours au chapitre politique, le professeur Ondo Ossa a fustigé «la marginalisation des élites» au profit du «principe de cousinage», qui rend l’administration publique inefficace en raison de l’incompétence des cadres à exercer leurs fonctions. «Plusieurs membres du gouvernement ne peuvent revendiquer d’aucuns métiers», a-t-il notamment lancé. 

Il a également proposé une révision de la Constitution pour renforcer les acquis démocratiques, et a marqué sa préférence pour le maintien du mandat de sept ans, qui doit dans la situation actuelle du pays, permettre de mettre en œuvre et de voir les retombées des programmes de développement. Le candidat indépendant s’est par ailleurs prononcé pour un gouvernement restreint d’une vingtaine de membres.


Sur le volet économique, le professeur Ondo Ossa a dépeint le tableau noir de l’économie gabonaise, sans tomber dans le fatalisme, mais en détaillant les processus de relance par la «loi du marché».

Avec la consommation et l’investissement comme piliers de la relance, cet économiste de formation a tracé l’esquisse de la matrice des solutions capables de remettre le pays sur la voie du développement, de la croissance, pour en finir avec la pauvreté.

«Je ne suis pas alarmiste», a précisé le candidat indépendant, alors qu’il annonçait que les finances publiques ne permettraient pas à l’État de payer les fonctionnaires le 25 septembre prochain. Pour pallier cette situation, Ondo Ossa a expliqué qu’il faut jouir d’une crédibilité intérieure comme extérieure pour pouvoir emprunter et solliciter le soutien des organismes internationaux.

Ce cours magistral de haut vol devrait donner une certaine crédibilité à cet outsider de l’arène politique gabonaise, qui jouit d’un parcours propre en politique.

Le professeur Ondo Ossa était arrivé au gouvernement en 2006, à la tête des ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur qui avait fusionné pour la première fois. En 2007, il avait été replacé à la Recherche scientifique. Il a donc toujours exercé ses fonctions gouvernementales par rapport à ses compétences professionnelles, se prémunissant ainsi des tribulations des courants politiques qui entachent aujourd’hui la carrière de nombreux candidats.

Économiste de formation, Albert Ondo Ossa est un éminent membre du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES). Il a été l’un des principaux artisans de la mise en place à l’UOB du 3e Cycle universitaire en Droit et Sciences économiques.

L’émission «Débat» se poursuivra jusqu’au 28 août prochain pour permettre aux 23 candidats à l’élection présidentielle, à raison de deux par jour, de bénéficier d’un temps d’antenne égal pour exposer leurs programmes politiques respectifs.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,846FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES