Lambaréné, 21 août (GABONEWS) – Le porte-étendard du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), à l’élection présidentielle anticipée du 30 août prochain, Ali Bongo Ondimba, poursuivant sa tournée de campagne dans les provinces, a sillonné, pour le compte de la journée de vendredi, les agglomérations de la province du Moyen Ogooué (Centre ), où il a bouclé ses multiples meetings, par celui de Lambaréné, au cours duquel il a déclaré que « ses concurrents détracteurs l’espionnent », ont constaté les envoyés spéciaux de GABONEWS.

Ali Bongo Ondimba a animé vendredi, trois grands meetings de campagne, respectivement à Fougamou, Ndjolé et Lambaréné-Centre. A chacune de ces étapes, le porte-flambeau du Parti Démocratique Gabonais (PDG), manifestement émerveillé par la qualité des mobilisations et la chaleur des accueils qui lui ont été réservés, a remercié ses hôtes et sollicité leur soutien à l’occasion de l’élection présidentielle du 30 août prochain.

Pour ce faire, il leur a dévoilé la quintessence de son projet de société qui repose sur le triptyque « Paix – Développement – Partage ».

Alors qu’Ali Bongo Ondimba tenait son dernier meeting de la journée sur la tarmac de l’aéroport Geoges Rawiri de Lambaréné, voilà qu’atterrit soudain, l’avion transportant le candidat de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition), Zacharie Myboto, distrayant momentanément les militants et sympathisants de l’orateur.

Ne se sentant pas de joie avec l’arrivée « provocatrice » du leader de l’UGDD, à l’endroit et au moment justes de son meeting, Ali Bongo Odimba de lancer, au passage du cortège adverse : « Mes concurrents, détracteurs ont exigé mon départ de la tête du département de la Défense, au motif que je me servirais de ma position pour disposer de renseignements les concernant. A présent, c’est chose faite. Ce sont eux qui m’espionnent maintenant, en faisant sciemment coïncider leur programme de campagne avec le mien dans certaines localités, pour capter mes propos et les utiliser à des fins écœurantes ».

« C’est une provocation à laquelle je vous demande de ne pas répliquer. Saluez-les au passage, criez fort pour qu’ils vous entendent et sachent que nous sommes plus estimés, compris et sereins qu’eux ». Ainsi ordonné par Ali Bongo Ondimba, ainsi exécuté par ses adeptes, à travers des mains agitées en direction du cortège de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement.

« Entre ces gens-là et moi, qui espionne qui ? », s’est-il interrogé également, avant de répondre, lui-même en premier, puis ses militants en second et en cœur, qu’ « il fait l’objet d’espionnage de la part de certains candidats à l’élection présidentielle ».

Après la manifestation, Ali Bongo Ondimba, accompagné de son épouse, est allé s’incliner pieusement au mausolée de feu Georges Rawiri, en y procédant au dépôt d’une gerbe de fleurs, suivi de prières prononcées pour le repos de l’âme de l’illustre disparu, mais aussi pour le renforcement de la paix, de l’unité nationale, de la concorde et de la solidarité au Gabon.

Dans la soirée, le candidat Ali Bongo Ondimba et sa suite ont été gratifiés d’un monstrueux dîner gala, gracieusement offert par le ministre Richard Auguste Onuviet (natif de Lambaréné) en sa résidence privée.

A l’occasion, quatre groupes d’animation folklorique se sont relayés sur le podium pour livrer un spectacle alléchant et riche des spécificités de la culture Bantou, qui ont tenu en haleine la kyrielle d’invités à la cérémonie, à telle enseigne que le candidat du Parti Démocratique Gabonais à la consultation du 30 août prochain, fut contraint d’esquisser des pas de danse traditionnelle, sous les acclamations nourries de l’assistance.

A préciser que la ville de Lambaréné a accueilli, vendredi, trois des vingt-trois candidats à la prochaine élection présidentielle anticipée, Ali Bongo Ondimba (PDG), André Mba Obame (Indépendant) et Zacharie Myboto (UGDD), qui ont concomitamment célébré, en des endroits distincts, des meetings de campagne, avec à la clé la suprématie du candidat Ali Bongo Ondimba, qui a ratissé large.

L’équipe de campagne du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), sera l’hôte de la province de la Ngounié, ce samedi 22 août 2009, où le candidat investi du parti, Ali Bongo Ondimba, conférera avec les populations de Mbigou, Mimongo, Malinga, Lébamba, Ndendé et Mouila.

Envoyés spéciaux: Mandian Sidibé et Michael Amrouche.

Article Publié le: 22/08/2009 à: 18:38:32 Par: GABONEWS (Gabonews.ga)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here