Gabon : L'OGAM cri au baillonnage de la presse

L’Observatoire gabonais des médias (OGAM) a violemment fustigé ce 27 août les dispositions adoptées la veille par le gouvernement pour limiter l’accès des journalistes aux bureaux de vote lors du scrutin de l’élection présidentielle du 30 août prochain. Dans le communiqué que nous publions in extenso, l’OGAM dénonce une atteinte à la liberté de la presse et aux barrières à l’information érigées par les autorités pour cette période cruciale de la vie politique du pays.

© D.R.

«Le Conseil des Ministres en sa séance du 26 Aout 2009,a interdit aux journalistes, l’accès dans les bureaux de vote, sauf de «manière passagère , à l’occasion du vote de telle ou de telle personnalité…»

Cette décision inique du gouvernement de la République, intervient à la suite d’un certain nombre de menaces et autres intimidations dont font l’objet les professionnels des medias.

Les organes de presse, membres de l’Observatoire gabonais des médias(OGAM), déjà écartés et marginalisés par les pouvoirs publics du processus de l’observation des élections :

– Condamnent fermement de tels agissements qui bafouent la liberté de la presse et bâillonnent le droit du peuple à l’information ;

– Stigmatisent l’ostracisme dont sont victimes les femmes et hommes des médias en cette période décisive de la vie politique du Gabon ;

– Attirent l’attention de l’opinion nationale et internationale sur les conséquences des menaces qui pèsent sur la liberté de la presse et l’intégrité physique et morale des journalistes.

Fait à Libreville, le 27 Aout 2009».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Parlement : Trois nouveaux textes adoptés au Sénat

C'était au cours d'une séance plénière, présidée par Mme Lucie Milebou Aubusson-Mboussou. En présence de plusieurs membres du gouvernement. Entre autres, le ministre d'État...

Owendo : kits alimentaires de Bongo Valentin au 2e arrondissement

Les habitants du 2e arrondissement de la commune d'Owendo reçoivent, depuis lundi, des kits alimentaires, don du Coordonnateur général des Affaires présidentielles, Nourredin Bongo...

Gabon : la descente aux enfers de Brice Laccruche Alihanga

Depuis six mois, Brice Laccruche Alihanga est incarcéré à la prison de Libreville. Après avoir tenu les rênes du pays, l’ancien directeur de cabinet...

Covid-19 : L’opposition se dote d’un comité de crise

S’invitant dans la lutte contre la propagation du Coronavirus au Gabon, 12 partis politiques de l’opposition ont mis sur pied un comité de crise....

La CNR aux tribalistes : «Partez, mais ne brûlez pas le Gabon !»

Disant craindre pour le Gabon après les discours de haine aux relents tribalistes diffusés sur les réseaux sociaux ces derniers jours, visant notamment son...

Chantage à l’enregistrement téléphonique : Mike Jocktane traduit Lanlaire en justice

Ange Landry Mbeng dit Lanlaire vient d’être traduit en justice en France par Mike Jocktane. Dans un communiqué, publié sur Facebook le 28 mai,...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Baisse du nombre de cas positifs les weekend: les explications du Copil

En médaillon, le Docteur Guy Patrick Obiang Ndong, vice-président du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus...

Pétrole : Le premier trimestre de Total Gabon plombé par le Covid-19

La filiale locale du géant des services pétroliers français, Total, accuse au premier trimestre de l’année en cours un résultat net de 8 millions...

PIP 2015/Prime Covid-19 : Les Affaires sociales veulent leur part

Le Syndicat national des travailleurs du secteur social (Synatrass) est monté au créneau le 30 mai pour réclamer au Premier ministre de réparer les...

Crowd1 & Coffre 2 Lux : Les mises en gardes du gouvernement

Interpellé dans l’article «Alerte à l’escroquerie : «Coffre 2 Lux» est au Gabon, «Crowd1» arrive» (lire «Alerte à l’escroquerie : Coffre 2 Lux est...

Sogatra : Les agents déflatés toujours à la diète

Abandonnés à eux-mêmes depuis près d’un an et confrontés à des situations difficiles, le Collectif des agents déflatés de la Société gabonaise de transport...