LIBREVILLE (AGP) – Le soutien qu’auraient apporté ce vendredi matin 11 candidats à l’élection présidentielle de dimanche prochain autour de la candidature de l’ex-ministre gabonais de l’intérieur André Mba Obame semblait ‘’voler en éclat’’, a constaté l’AGP après les démentis en cascade de certains de ces candidats.

Dans un point de presse, tenu en fin de matinée au quartier général du dernier Premier ministre du président Omar Bongo Ondimba, Jean Eyéghé Ndong, le camp des pro-Mba Obame a tenu à faire la lumière sur les mobiles qui ont abouti à la désignation d’André Mba Obame comme candidat de cette coalition de ces candidats au scrutin de dimanche.

La prophétesse Anna Claudine Assayi Ayo, candidat déclaré à la présidentielle, porte-parole de la coalition, a indiqué jeudi à l’appel de M. Eyéghé Ndong une réunion à laquelle a pris part 11 candidats sur les 23 en lice.

Selon elle, M. Mba Obame a été désigné au terme d’un ’’vote à bulletin secret’’.

Parmi ces candidats présents à cette réunion, il y avait, a expliqué Mme. Assayi Ayo, Casimir Oyé Mba, candidat indépendant, Jean Eyéghé Ndong, indépendant, Paul Mba Abessole du Rassemblement du Gabon (RPG), Jean Ntoutoume Ngoua, indépendant, Ernest Tomo, indépendant, ainsi que Miche Leslie Teale, indépendant.

En revanche, Bruno Ben Moubamba, Bruno Georges Ngoussi, Victoire Lasseny Duboze, Jules Aristide Ogouliguendé tous candidats à l’élection présidentielle, s’étaient fait représenter à cette réunion et n’ont pas pris part au vote, a-t-elle précisée.

Mais coup de théâtre, certains candidats, dont Casimir Oyé Mba et le père Paul Mba Abessole, Mme Lasseny Duboze ont démenti s’être ralliés à la candidature d’André Mba Obame.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here