LIBREVILLE (AGP) – L’opposant gabonais, Pierre Mamboundou, a déclaré lundi à Libreville devant des journalistes sur un ton ironique qu’il était ‘’wanted’’, c’est-à-dire, recherché par la police.

‘’Je suis wanted. Je suis recherché par la police’’, a lancé M. Mamboundou à l’endroit de la presse pendant qu’il quittait la salle où a été faite la déclaration des 17 candidats à l’élection présidentielle du 30 août dernier.

Le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG) n’avait plus apparu en public après la dispersion par les forces de sécurité et de défense d’un sit-in qu’observaient certains candidats devant l’entrée de la Cité de la Démocratie avant la proclamation des résultats du scrutin jeudi dernier.

Son état-major avait fait de l’absence de Pierre Mamboundou un mystère, indiquant qu’il était ’’en lieu sûr’’.

La presse avait repris cette information déclarant parfois qu’il se trouvait réfugié dans une mission diplomatique à Libreville.

Pierre Mamboundou et André Mba Obame bien que réunis au sein de cette plateforme ont chacun revendiqué la victoire de l’élection sans pourtant donné les scores qu’ils ont réalisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here