Gabon: « La campagne présidentielle ne s’est pas déroulée sur la base des programmes de société des candidats », Maganga Moussavou

Libreville, 16 septembre (GABONEWS) – Tirant les enseignements de la récente présidentielle ayant conduit à l’élection d’Ali Bongo Ondimba avec plus de 41%, le président du Parti sociale démocrate (PSD, majorité), Pierre Claver Maganga Moussavou, l’un des 18 candidats malheureux à cette échéance politique a indiqué ce mercredi à la presse que « la campagne présidentielle ne s’est pas déroulée sur la base des programmes de société des candidats ».
Actualité du :16/09/2009

Déplorant le vote effectué sur la base ethnique qualifié de « repli identitaire », le président – candidat malheureux à la présidentielle du 30 aout dernier, a estimé que « pleurnicher sur les résultats récoltés serait mettre un terme à sa carrière politique », idée qu’il a battue en brèche en conviant les mauvais perdants à suivre son exemple dans l’optique d’assembler les idées communes de « développement» à mettre au service du pays.

Le leader du PSD a rappelé lors de cette conférence que les objectifs des uns et des autres pendant cette élections n’étaient pas les mêmes.
Dès lors, il souhaité celui qui a gagné ait « la victoire et le triomphe modestes » et qu’ « une fois installé, ne se prive pas, comme dans des grandes démocraties et consulter les autres candidats ».
Au sujet d’une éventuelle entrée au sein du nouveau gouvernement, le leader du PSD a répondu que la question n’était pas encore d’actualité.
Selon lui, seules la cohésion et la construction du pays le préoccupent actuellement.

Pour régler définitivement la question du repli identitaire et des blocs constitués autour de certains candidats, M. Maganga Moussavou a estimé la création d’une Commission chargé de trouver des solutions au phénomène serait plus que la bienvenue.

D’après lui, cette Commission pourrait être un outil fiable pour l’organisation des élections transparentes.

Aux candidats malheureux de la récente présidentielle, il les a invité au « patriotisme », les encourageant à saisir les instances autorisées pour obtenir l’annulation des résultats issus du scrutin, mais non par la violence.

Ce dernier qui se résigne à accepter le score sorti des urnes, lui donnant moins de 2%, comme en 1998 où il avait pris l’engagement de ne plus se présenter à une élection présidentielle contre le feu président Omar Bongo Ondimba, est l’actuel député de la commune de Mouila (capitale provinciale de la Ngounié).

Natif de la province de la Ngounié, Pierre Claver Maganga Moussavou a occupé diverses fonctions dans l’administration gabonaise avant d’être nommé conseillé du Président de la République auprès du ministre de la Planification, puis Contrôleur général d’Etat et maire de Mouila.

En 2004, suite à l’adhésion de son parti à la majorité présidentielle, il est nommé ministre d’Etat chargé des Missions et de la Refondation. En 2006, il est élu député de la commune de Mouila, puis ministre d’Etat aux Transports en 2007. Il a ensuite été ministre de l’Aménagement du territoire avant d’hériter le 19 juin dernier du département de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, poste qu’il a du abandonner pour postuler à la magistrature suprême. Une seconde tentative qui ne l’a malheureusement pas réussi.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...