Gabon : TV+ à nouveau brouillée

Reprise le 21 septembre sur l’ensemble de la commune de Libreville, la diffusion des émissions de la chaîne de télévision privée TV+ est brouillée, quelques heures seulement après ce redémarrage. TV+ appartient à André Mba Obame, candidat à la présidentielle du 30 août dernier. Elle avait fait l’objet d’un «sabotage» le jour de l’élection et n’avait plus émis depuis cette date. S’achemine-t-on vers une mort programmée de cette télévision?

La chaîne de télévision privée TV+ a repris la diffusion de ses programmes le 21 septembre, après 20 jours d’écran noir, suite au sabotage de ses installations le 30 août dernier. Seule la ville de Libreville et ses environs étaient concerné par la reprise de cette diffusion qui devait s’étendre progressivement à l’ensemble du pays.

Mais, très vite, les téléspectateurs de la capitale gabonaise en ont été de nouveau été sevrés. Sur le canal attribué à cette chaîne, l’écran n’offre à nouveau que la neige et les stries symptomatiques d’un brouillage.

Selon René Boukinda, chef du département administratif, financier et commercial de cette télévision, la direction de TV+ a utilisé son dispositif secondaire pour reprendre du service.

Le premier dispositif, installé à la Cité de la Démocratie et « saboté » le 30 août, aurait été remis en marche par des mains externes. Ce qui provoque une diffusion en boucle sur la fréquence attribuée à TV+ et brouille les émissions. D’un point de vue technique, en effet, il ne peut y avoir deux émetteurs sur la même fréquence.

Depuis le 30 août, les équipes de TV+ sont interdites d’accès au site de leurs installations situées à la Cité de la Démocratie. Selon un technicien de TV+ ayant requis l’anonymat « les saboteurs du 30 août ou leurs commanditaires sont les mêmes qui ont remis en marche les installations de la cité de la Démocratie, en vue de nous brouiller et maintenir leur black-out. »

Des sources bien autorisées affirment que ces installations avaient tout simplement été coupées des sources d’électricité. Ce qui permet de les remettre facilement en marche.

L’émetteur de Go Africa, prolongement international de TV+, avait également fait l’objet d’un arrêt brutal, suite à une destruction à l’arme à feu dans la nuit du 1er au 2 septembre par des inconnus.

Les dirigeants de la télévision assurent pourtant n’avoir jamais reçu d’interdiction d’émettre, ni du ministère de la Communication ni du Conseil national de la communication (CNC). « TV+ n’a jamais été fermée de manière officielle, c’est-à-dire que nous n’avons jamais reçu des lettres d’aucune institution gabonaise nous demandant de fermer notre chaîne de télévision », a précisé à cet effet René Boukinda.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Litige à Gabon 24 : la télévision présidentielle se défend et dénonce

Accusée par un prestataire d’avoir abusivement résilié le contrat qui les liait sans lui avoir au préalable réglé ses droits et payé le travail...

Médias : Une nouvelle identité pour Gabon 1ère

Gabon 1re offre une nouvelle identité visuelle à ses programmes depuis le 2 décembre. Opérée par le Groupe Gabon Télévisions, cette opération esthétique vise...

AVC d’Ali Bongo : La dédicace de Jeune Afrique

Jeune Afrique s’est ému des 10 ans de magistère d’Ali Bongo en accordant un intérêt particulier à son AVC. Dans son dernier numéro, le...

Gabon : deux journaux du groupe Olumambe suspendus par l’autorité de régulation

Deux journaux gabonais, La Loupe et Moutouki, ont été suspendus par la Haute autorité de la communication (HAC), l'un pour trois mois et l'autre...

Gabon : le parti d’opposition Union nationale interdit de médias publics pour trois mois

L'Union nationale (UN), l'un des principaux partis d'opposition du Gabon, a été interdit de médias publics pour trois mois, a annoncé la Haute autorité...

Gabon – État de santé d’Ali Bongo, l’ambassadeur du Gabon en France répond à TV5Monde

00:10:53
"Indisponibilité temporaire" du président gabonais Ali Bongo, l'ambassadeur du Gabon en France répond aux questions du journal Afrique de TV5MONDE.

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Opep : la réduction de la production pétrolière examinée par le conseil des gouverneurs

Le conseil des gouverneurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) était en conclave, jeudi 28 mai, à la faveur d'une visioconférence. La...

Parlement : Trois nouveaux textes adoptés au Sénat

C'était au cours d'une séance plénière, présidée par Mme Lucie Milebou Aubusson-Mboussou. En présence de plusieurs membres du gouvernement. Entre autres, le ministre d'État...

Covid-19: Ces PME gabonaises qui résistent à la crise

Pour ne pas se laisser mourir, tout en cherchant à conquérir de nouveaux clients, plusieurs entreprises gabonaises ont pris le pari de se battre...

Owendo : kits alimentaires de Bongo Valentin au 2e arrondissement

Les habitants du 2e arrondissement de la commune d'Owendo reçoivent, depuis lundi, des kits alimentaires, don du Coordonnateur général des Affaires présidentielles, Nourredin Bongo...

Covid-19 : déjà 15 morts au Gabon

Le Gabon a enregistré vendredi 29 mai 2020 son 15ème décès lié au Coronavirus, a annoncé le porte-parole du Comité de pilotage de la...