Ce sont au total onze recours qui ont été enregistrés au Greffe de la Cour Constitutionnelle qui, à l’examen des dossiers, a fusionné les requêtes similaires, ramenant le nombre à neuf.

Au moment où nous mettons cette dépêche en ligne, le magistrat rapporteur de la Cour Constitutionnelle, Joseph Mouguiama, vient de terminer la lecture du rapport global élaboré par son institution sur l’examen de l’ensemble des recours reçus par celle-ci.

Déjà, l’un des recours du candidat indépendant Luc Bengone Nsi et celui de son homologue André Mba Obame, ont été déclarés irrecevables fautes de preuves tangibles étayant leurs accusations contre la victoire du porte-étendard du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba.

Après la lecture de ce document de cinquante-neuf (59) pages, les requérants ou leurs représentants sont en train, à ce moment précis de défiler à la barre, chacun ayant droit à six minutes d’intervention, pour soulever leurs observations.

Ensuite, la partie défenderesse sera admise pour répondre, au cas par cas, à toutes les observations des requérants.

C’est à la suite de ce débat contradictoire qu’il reviendra au Commissaire à la loi de la Cour Constitutionnelle de se prononcer sur la recevabilité ou non des nouvelles requêtes formulées à l’issue de l’intervention du magistrat rapporteur.

Enfin les membres de la Cour Constitutionnelle se retireront pour statuer, pendant trois heures d’horloge, sur la forme et le fond des différentes requêtes. Puis, ils reviendront dans la salle d’audience, ce jour même en début de soirée, pour rendre la décision finale, qui est sans appel, proclamant le vainqueur du scrutin.

Les candidats Ali Bongo Ondimba, André Mba Obame et Pierre Mamboundou, arrivés respectivement premier, deuxième et troisième à la proclamation des premiers résultats proclamés par la CENAP et validés par la Cour Constitutionnelle avant l’ouverture du contentieux, ont préféré se faire représenter par leurs avocats que d’être présents dans la salle.

Nous y reviendrons.

GN/MS/DCD/RA/09

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here