Amener les propriétaires de véhicules (taxis et particuliers) à assurer leurs moyens de déplacement est l’objectif de l’opération coup de poing amorcée depuis le 1er février 2010 par la Mairie de Libreville. Il s’agit pour les éléments de police municipale de réquisitionner systématiquement tous véhicules dépourvus d’assurance en bon et dû forme en circulation dans la capitale gabonaise.

Après avoir constaté l’absence d’assurance sur plusieurs véhicules lors des contrôles de routine dans la capitale gabonaise les autorités municipales de la ville de Libreville ont décidé d’entamé depuis le 1er février 2010 une vaste opération coup de poing contre les propriétaires et chauffeurs de véhicules dépourvus de ce document indispensable pour sa circulation.

Il s’agit pour les éléments de la police municipale de procéder au réquisitionnement systématique de tous véhicules présentant un défaut d’assurance notamment ceux dont la date est arrivée à terme et ceux n’ayant jamais fait l’objet d’une quelconque souscription d’assurance.

En effet il est surtout de contraindre les chauffeurs véreux qui ont toujours circuler sans ce document important mettant en danger la vie des usagers au quotidien à assurer leurs moyens de déplacement.

Selon un constat près de 80% des véhicules en circulation dans la capitale gabonaise sont dépourvus d’assurance qui met en mal les forces de police à rattraper les indélicats lors des accidents de la route reconnus une des premières causes du fort taux de mortalité au Gabon.

Au Gabon le montant de l’assurance d’un véhicule à usage de taxi varie de 150.000 frs cfa à 750.000 frs cfa selon le nombre de places contre 150.000 frs pour les particuliers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here