Moyen Ogooué : Nouvelle hausse du prix du poisson à Lambaréné

Plusieurs semaines après la période des fêtes du nouvel an, au cours de laquelle il avait déjà connu des fluctuations, le prix du poisson est de nouveau en hausse à Lambaréné (Moyen-Ogooué), au grand dam des consommateurs locaux, a constaté le correspondant de GABONEWS.
Parmi les diverses espèces de ce produit alimentaire, celle communément appelée « sans nom », qui jadis faisait le bonheur des familles nombreuses, est désormais facturée, selon le poids, entre 2000 et 2500 francs CFA, une envolée par rapport au prix initial qui ne dépassait pas les 2000 francs.

Même constat pour le poisson le plus prisé, la Tilapia ou Carpe, actuellement vendu à 1500 francs CFA l’unité. Le produit, faut-il le rappeler, fait pourtant la fierté de la population locale. Le seul inconvénient étant, pour le consommateur, la nécessité de s’en procurer plusieurs kilogrammes pour satisfaire les besoins alimentaires de sa maisonnée.

Du côté de la Direction de la Consommation et de la Concurrence , force est de constater le non respect de la mercuriale des prix. « Les pêcheurs revendeurs se mettent hors la loi », a indiqué le directeur de l’Institution, Noël Ndong Engone.

Il poursuit : « Selon que les eaux montent ou descendent, le poisson se fait rare et les prix augmentent ou baissent, mais la réglementation en vigueur n’est pas toujours respectée. Et, c’est malheureusement les moins nantis qui en pâtissent ».

Cette nouvelle hausse du prix du poisson dans la localité intervient quelques temps après l’interdiction faite aux pêcheurs par l’inspection provinciale des pêches artisanales et de l’aquaculture, d’utiliser pour les besoins de leur activité des filets et trémails en crin.

En effet, ce matériau est accusé par les autorités de détruire la faune locale.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...