spot_imgspot_img

Plainte d’une filiale d’Areva

La Comuf, filiale au Gabon du groupe nucléaire français Areva, a annoncé une plainte contre X « à la suite du déversement de produits chimiques » sur son site de Mounana, dans un communiqué diffusé aujourd’hui par la presse gabonaise.

La Compagnie des mines d’uranium de Franceville (Comuf), détenue à 68,4% par Areva, « porte plainte contre X à la suite du déversement de produits chimiques sur sa propriété de Mounana », à 90 km au nord de Franceville, déclare-t-elle, sans préciser la date de la plainte et la juridiction saisie.

Elle met toutefois en cause son sous-traitant, la société gabonaise de forage Geofor qui, dit-elle, « semble avoir déversé de manière illicite des produits chimiques dans l’une des verses (lieu de stockage des minerais, NDLR) utilisées par la Comuf pour son activité de Mounana ».

« Dès connaissance des faits, la Comuf s’est constituée partie civile », afin de « voir toute la lumière sur les responsabilités engagées ». Elle met « ses représentants (…) à la disposition des enquêteurs pour leur permettre de reconstituer les faits ».

La plainte de la Comuf est la deuxième action judiciaire annoncée dans l’affaire des déchets supposés toxiques de Mounana.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES