spot_imgspot_img

GABON : Cours toujours perturbés à l’université de Libreville

Des étudiants de l’Université Omar Bongo (Uob) de Libreville ont décidé de boycotter les cours « par solidarité » envers leurs camarades blessés la semaine dernière lors d’affrontements avec les gendarmes, provoquant une perturbation des enseignements, a constaté l’Afp. Depuis lundi, « nous avons décidé le gel des cours pour une semaine par solidarité avec les blessés » des affrontements survenus le 11 février, a expliqué devant une barricade placée à l’entrée de l’université un des étudiants qui s’est présenté comme Assabembu. Certains boycottent les classes et font sortir des salles ceux qui suivent des cours.

« C’est un petit groupe d’étudiants qui fait le tour des salles. Nous sommes en train de faire le point avec l’ensemble de la hiérarchie et nous allons aviser », a confirmé le Secrétaire général-adjoint de l’Uob, Dieudonné Obanga. « Nous sommes en situation de quasi-crise ». Les étudiants, qui réclamaient le paiement de leurs bourses lorsque les affrontements ont eu lieu, entendent « aussi protester contre la violation de la franchise universitaire par les forces de l’ordre », a affirmé un autre, Priam. « Nos camarades n’ont pas été blessés sur la voie publique, mais dans le périmètre de l’université.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES