spot_imgspot_img

Afrique centrale : BGFI double son capital social en Guinée Equatoriale

La BGFI Bank, second groupe bancaire de la sous région, semble vouloir surfer sur la belle croissance de la Guinée Equatoriale, devenue il y a quelques années le troisième producteur africain de pétrole. Troisième banque du pays en terme de bilan, la filiale équato-guinéenne de la BGFI vient d’annoncer le renforcement de son capital social à hauteur de 5 milliards de francs CFA.

La Guinée Equatoriale revient sur le devant de la scène économique sous régionale et la BGFI Bank, second groupe bancaire d’Afrique centrale, n’y reste pas insensible. Troisième banque du pays par son total de bilan, la filiale de la BGFI en Guinée équatoriale vient d’annoncer l’augmentation prochaine de son capital social de 5 milliards de francs CFA.

Cette démarche doit permettre à la banque d’anticiper les évolutions réglementaires en termes de niveau de fonds propres et surtout mettre en œuvre la stratégie de croissance de la filiale du groupe BGFI Bank dans la sous région.

L’opération portera le capital social de 5 à 10 milliards de francs CFA et se fera en deux phases : une incorporation des réserves à hauteur de 1 milliard de francs CFA et un apport en numéraire des actionnaires pour un montant de 4 milliards de francs FCA.

Le renforcement de sa solidité financière doit permettre à la banque de jouer son rôle au service de l’économie de Guinée Equatoriale et d’accompagner ses clients dans leurs projets d’investissements.

Cette nouvelle dynamique de BGFI Bank G-E intègre également un changement de gouvernance avec d’une part la cooptation de trois nouveaux membres au sein du Conseil d’administration et d’autre part la nomination de Christophe Mounguengui au poste de Directeur Général. Ce banquier d’expérience a dirigé auparavant l’agence de Port-Gentil puis celle de Moanda au sein de BGFI Bank SA au Gabon.

Le Conseil d’Administration de la banque a enfin décidé de la mise en place d’un Comité d’audit exclusif, dans le cadre du strict respect des obligations et réglementations.

Devenue il y a quelques années le troisième producteur de pétrole en Afrique, la Guinée équatoriale est revenue au devant de la scène économique sous régionale, et vient par ailleurs de prendre la présidence tournante de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC) arrachée au terme d’un rude bras de fer diplomatique avec le Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES