spot_imgspot_img

Le franco-allemand Gernot Rohr prend ses fonctions avec les panthères

Le franco-allemand Gernot Rohr a été confirmé dimanche dernier par le ministère des sports au poste d’entraîneur de l’équipe nationale de football du Gabon, les ‘’Panthères’’, lors d’une interview exclusive dans le journal sportif français ‘’l’Equipe’’.

Libreville comme à l’intérieur du pays, nombreux sont des gabonais qui ne connaissent pas ou qui n’étaient pas encore du tout fixés, du moins officiellement, sur l’identité du successeur d’Alain Giresse à la tête de la sélection nationale, les ‘’Panthères’’, puisque jusqu’à hier, cette information n’était pas encore confirmée par la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT).

Après l’annonce de l’éviction il y a quelques semaines de l’ancien coach, Alain Giresse par l’instance faîtière du football national (FEGAFOOT), beaucoup de gabonais attendaient impatiemment de connaître le nom du nouveau sélectionneur des Panthères. Jusqu’à hier, le mutisme était toujours de règle du côté de la FEGAFOOT et du ministère gabonais des Sports dont, pourtant, les responsables venaient de rentrer d’une mission en France.

Mais c’est en France, que la supposée nouvelle recrue, Gernot Rohr (57 ans) qui, lors d’une interview, a brisé lui même la glace, en confirmant l’information officieuse de Libreville le désignant comme nouvel entraîneur national de l’équipe fanion du Gabon.

Selon le journal l’Equipe, citant cet ancien entraîneur de Nantes, Rohr ralliera Libreville dans la nuit de jeudi à vendredi pour signer son contrat qui devra s’étaler sur deux ans. Une grande première pour cet homme bien connu du milieu sportif de l’hexagone pour avoir été joueur et dirigeant de clubs.

Il a entraîné tour à tour les Girondins de Bordeaux, l’OGC Nice et dernièrement Nantes (Ligue 2).

Ancien professionnel au Bayern Munich et à Bordeaux, dans sa carrière d’entraîneur l’ancien coéquipier bordelais d’Alain Giresse n’a jamais eu de chance d’occuper un poste de sélectionneur, ni fait une longue aventure aux côtés des équipes africaines en dehors du club tunisien, Etoile du Sahel (2008-2009).

‘’…Je suis joyeux car, c’est une bonne chose, un challenge et surtout quelque chose que je n’ai pas encore fait. Je vais découvrir un métier que je n’ai pas encore fait, celui de sélectionneur’’, a-t-il révélé au Journal l’équipe. L’ancien Bavarois disposera d’un bail de deux ans au cours duquel il devra pouvoir apprêter les joueurs gabonais pour qu’ils puissent aborder avec sérénité la 28e édition de la CAN 2012 pour laquelle le Gabon est qualifié d’office en tant que co-organisateur avec la Guinée Equatoriale.

‘’Mon objectif est de bien préparer l’équipe du Gabon pour la CAN 2012(…).Mon travail consistera à faire un travail sur deux ans pour préparer et construire une équipe capable de faire bonne figure chez elle’’, a-t-il confié.

Pour mieux aborder son travail, M.Rohr a déjà étoffé son staff technique en enrôlant comme préparateur physique, José Cobos, et comme adjoint, Pierre Aubame Yaya, ancien international gabonais de Laval dont deux fils (Willy et Pierre Emerick Aubame Eyang, NDLR) ont joué les deux phases de la dernière édition de la CAN. Il procèdera auparavant à une revue des troupes avant de fixer ses priorités.

Le choix du Gabon s’était d’abord porté sur Luis Fernandez, ancien coach du PSG qui avait décliné l’offre. Ce dernier est pressenti pour devenir le nouvel entraîneur de l’équipe chérifienne, selon le journal le Figaro.

Rappelons que le non renouvellement du contrat d’Alain Giresse est intervenu à la suite de la sortie précoce de ses poulains (1er tour- éliminés par la Zambie 2 à 1, NDLR) lors de la 27e édition de la CAN en Angola. Ceci, en comparaison de sa dernière prestation lors de la CAN de 1996 en Afrique du Sud (1996) où le Gabon était arrivé en quart de finale.

Une illustration lamentable qui serait la principale cause de la non reconduction du contrat à l’ancien milieu de terrain des ‘’bleus’’. En rappel, lors de son engagement, Alain Giresse avait pour objectif de réussir à qualifier l’équipe nationale à la dernière CAN qui s’est disputée en Angola. Il laisse ainsi le flambeau à son compatriote après quatre ans passés à la tête des Panthères du Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES