spot_imgspot_img

Gabon : Les cadeaux de l’émergence pour Port-Gentil

La capitale économique a bénéficié de « bons soins » du gouvernement qui a annoncé un ensemble de projet pour le développement socio-économique de la commune et l’amélioration des conditions de vie des populations. Le chef de l’Etat a notamment annoncé la construction du grand canal d’évacuation des eaux, l’agrandissement de la piste de l’aéroport, une opération de recrutement pour les forces nationales de défense ou encore la construction d’un Centre psychiatrique.

La cité pétrolière de Port-Gentil a fait l’objet de plusieurs projets de développement à l’issue du Conseil des ministres qui s’y est tenu le 4 mars dernier.

Dans son allocution, le chef de l’Etat a d’abord rappelé les termes de la convention pour l’assainissement de la ville de Port-Gentil qui vient d’être signée entre l’Etat gabonais et l’Agence française de développement (AFD) pour un montant de 40,5 milliards de FCFA, et qui doit permettre la construction d’un grand canal d’évacuation d’eau.

«Cela aura l’avantage de rendre la ville plus attractive, d’éradiquer des maladies endémiques comme le paludisme et de créer des emplois», a expliqué Ali Bongo, évoquant «les conditions difficiles dans lesquelles vivent les Portgentillais face à la montée des eaux».

«J’ai aussi décidé d’entreprendre rapidement les travaux d’agrandissement de la piste de l’aéroport de Port-Gentil grâce à un financement déjà disponible de 5,2 milliards de FCFA. Une garde maritime et deux pontons mobiles devront être construits d’ici 2011 afin d’améliorer l’accès des passagers aux navires et de renforcer ainsi les dessertes de la CNI», a-t-il également annoncé.

Des infrastructures qui doivent permettre d’améliorer l’accès à la capitale économique, dont le gouvernement entend faire un pôle d’excellence dans le secteur pétrolier, et un centre attractif pour les investissements locaux et étrangers.

Sur le volet éducation et formation, le chef de l’Etat a annoncé la création d’un «Institut supérieur de formation aux métiers du pétrole et du gaz», grâce à un financement de la Banque islamique de développement (BID).

Une nouvelle structure qui doit permettre de «renforcer les capacités des jeunes gabonais en vue de leur intégration dans les entreprises pétrolières».

«Dans le même ordre d’idées, nous avons lancé(…) les travaux de l’Ecole de Commerce pour mieux répondre à l’adéquation formation-emploi, notamment dans le secteur tertiaire», a-t-il rappelé.

Dans le cadre du renforcement des effectifs des Forces de défense et de sécurité récemment annoncé par les autorités, le chef de l’Etat a annoncé qu’«un concours local sera organisé dans les plus brefs délais à Port-Gentil en vue de recruter 350 jeunes sur les 3000 prévus cette année au niveau national».

Concernant enfin le volet santé, «un centre de maladies mentales va être construit à Port-Gentil, le financement est disponible dans le budget 2010», a conclu Ali Bongo.

Face à la recrudescence des agressions perpétrées par des malades mentaux errant dans la capitale économique, les populations de Port-Gentil étaient monté au créneau en 2008 pour exhorter les autorités compétentes à adapter les infrastructures d’accueil pour la prise en charge de ces malades à sociabilité réduite qui participent au climat d’insécurité dans la ville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES