Total Gabon publie un résultat net 2009 de 141 millions de dollars, en baisse de 63% résultant principalement de la baisse des prix du Brent et de charges d’amortissement plus importantes entre 2008 et 2009.

Le chiffre d’affaires en 2009 s’élève à 1.120 millions de dollars, en baisse de 37% par rapport à 2008 en raison principalement de la baisse des prix du Brent.

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon s’est élevée pour 2009 à 56,5 milliers de barils par jour, en baisse de 6%. Le déclin naturel des champs notamment d’Anguille, d’Hylia, de Gonelle et de Baudroie Nord Marine a été compensé partiellement par la mise en production de nouveaux puits et l’apport des interventions sur puits.

En 2009, le prix moyen du Brent a atteint 61,7 dollar le baril, en baisse de 37%. Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s’est élevé pour 2009 à 57,1 dollar le baril, en baisse de 36%.

En 2009, Total Gabon, tout en continuant de donner la priorité aux questions de sécurité et d’environnement, a mis en oeuvre un plan de réduction des coûts. Le programme d’investissements a été également réduit, de près de 40% par rapport à celui présenté en décembre 2008.

Le conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale des actionnaires, convoquée le 28 mai 2010, la distribution d’un dividende de 22,50 dollars par action, stable en dollar par rapport à celui de 2008, soit 101 millions pour l’ensemble des actionnaires.

Copyright (c) 2010 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here