Faustin Boukoubi, face à la presse, édifie le peuple sur le 10ème Congrès extraordinaire du PDG et le 42ème anniversaire de ce parti

Le Secrétaire général du Parti démocratique (PDG, au pouvoir), face aux média nationaux et internationaux, dans le cadre d’un point de presse, ce mercredi à Libreville, en prélude à l’organisation conjointe du 10ème Congrès extraordinaire et du 42ème anniversaire de cette formation, a tenu à édifier le peuple gabonais sur les objectifs de ces événements, ainsi que les innovations qui y ont été apportées. A l’entame de cette rencontre avec la presse, le Secrétaire général de la première formation politique du pays, Faustin Bokoubi, n’a pas manqué de rappeler son adhésion aux questions fondamentales qui constituent le fils aiguilleur des rédactions ancrées dans la recherche des voies et moyens pour lutter contre les grands maux dont la corruption, la justice sociale entre autres. « Je sais combien les problèmes de politique générale, de bonne gouvernance, de justice sociale constituent une préoccupation dans vos rédactions respectives », a-t-il déclaré avant de renchérir dans son propos que « le Parti Démocratique Gabonais (PDG) apporte son soutien à l’action politique du Chef de l’Etat, Son Excellence Ali Bongo ondimba qui, vous le savez, à travers son projet de société « L’Avenir en confiance », s’est résolument engagé à apporter des solutions aux problèmes ci-dessus évoqués ».

Donner un nouveau souffle et relancer sa machine 

Dès lors, fixant les motivations ayant orienté la décision d’un Congrès extraordinaire ces 12, 13 et 14 mars, monsieur Boukoubi souligne, en référence à tous les événements qui ont eu cours, durant l’année 2009, au Gabon qu’« après le décès de son Président Fondateur, le Regretté Omar Bongo Ondimba, paix à son âme et suite à l’élection présidentielle qui a porté le candidat Ali Bongo Ondimba à la Magistrature suprême, il est tout à fait naturel que les Militantes et Militants se retrouvent pour donner un nouveau souffle à notre Parti et relancer sa machine ».

Deux raisons, selon lui, sont donc évoquées pour justifier cette nécessité d’une rencontre entre les membres de ce parti fondé le 12 mars 1968 à Koulamoutou dans la province de L’Ogooué –Lolo.

« La première –raison- est de rendre hommage à la maturité du peuple gabonais qui a choisi librement celui qui préside désormais aux destinées de la nation », a-t-il déclaré avant de mentionner que « la deuxième milite en faveur de la gratitude et la reconnaissance envers le peuple gabonais, plus particulièrement aux Militantes et Militants de notre Parti qui ont majoritairement apporté leurs suffrages au Candidat investi par le PDG ».

Mais aussi, le Secrétaire du PDG n’oublie pas que le chef de l’Etat actuel, Ali Bongo est le promoteur principal de la politique d’émergence en vue du développement du Gabon.

En ce sens, il relève également que « dans le but de servir de terreau à cette politique, le PDG doit encore faire preuve de sa capacité à s’adapter à la nouvelle dynamique ».

Un argument qui « justifie la tenue jumelée, les 12, 13 et 14 mars 2010 des Assises du 10ème Congrès du Parti et la Célébration du 42ème anniversaire du Parti Démocratique Gabonais ».

« Deux événements majeurs de la vie politique du PDG », selon Faustin Boukoubi.

« L’Unité Nationale, facteur de l’Emergence »

Le 10ème Congrès extraordinaire du PDG est placé sous le signe de la « redynamisation du Parti et de la consolidation de l’Unité Nationale » et a comme thème central « l’Unité Nationale facteur de l’Emergence » avec pour objectifs clairement définis de préparer l’avènement du Gabon à l’émergence, de consolider l’Unité Nationale à travers le Parti, d’impliquer les militants dans la construction d’un Gabon Emergent et de Redynamiser le Parti

A cet effet, indique-t-on, « le Congrès extraordinaire aura la particularité de procéder à la révision des statuts et du règlement intérieur, pour tenir compte de la disparition de l’un de ses organes nationaux majeurs, à savoir le Président Fondateur et d’introduire des réformes structurelles destinées à redynamiser le Parti ».

Pour coller l’utile à l’agréable, le Parti démocratique gabonais, fait intervenir dans ces événement des initiatives devant encourager le goût de l’effort, de la persévérance et de la réussite.

Ainsi, des concours sont organisés à l’instar du « Prix de littérature », destiné à récompenser les meilleurs genres littéraires gabonais non primés au préalable.

Il est doté de trois prix notamment :

1. le Grand prix Omar BONGO ONDIMBA

2. Le Prix Georges RAWIRI

3. le Prix Léon AUGE

Le deuxième concours intitulé « Prix aux Communicateurs » sert, selon les organisateurs « à encourager les communicateurs ou un organe de presse qui se serait distingué au cours des périodes précédentes », tandis que le troisième intitulé « Prix de l’Unité Nationale » a pour but de « congratuler des citoyens qui auraient contribué à la consolidation ou la préservation de la cohésion nationale et dont le « le critère objectif retenu est le mariage interprovincial et inter ethnique ».

Le 10ème congrès extraordinaire et le 42ème anniversaire de la formation politique créée par feu le président Omar Bongo Ondimba, se déroulent à Libreville, les 12, 13 et 14 mars prochains.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...