Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a quitté, mercredi après-midi Tanger (nord du Maroc), à l’issue d’une visite officielle de trois jours dans le royaume alaouite au cours de laquelle il a eu des entretiens avec le roi Mohammed VI, a appris la PANA de source officielle à Rabat.

Lors de cette visite, la première au Maroc depuis son élection à la magistrature suprême de son pays en octobre dernier, M. Ali Bongo Ondimba a présidé, mardi à Tanger, avec le roi Mohammed VI, la cérémonie de signature de cinq accords de coopération dans les domaines de la formation professionnelle, de l’énergie, des mines, de l’environnement et du tourisme.

Le président Bongo Ondimba a également été l’hôte d’un dîner officiel offert au palais Marchane de Tanger par le roi Mohammed VI qui l’a décoré du Collier du Ouissam Al Mohammadi, la plus haute distinction généralement décernée aux chefs d’Etat.

En outre, le chef de l’Etat gabonais s’est entretenu avec le Premier ministre marocain, Abbas El Fassi, des moyens de renforcer la coopération bilatérale dans divers domaines, ainsi qu’avec le président du Conseil royal consultatif pour les Affaires sahariennes (CORCAS, Assemblée de notables sahraouis pro- marocains).

Il s’est également entretenu avec le président de la Chambres des représentants (Chambre basse du Parlement marocain) et le président du Sénat, respectivement Mustapha Mansouri et Cheikh Mohamed Biadillah et rencontré le chef de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM, Patronat) et les membres de la communauté gabonaise établis dans le royaume alaouite.

La visite de M. Bongo Ondimba au Maroc, à l’invitation du roi Mohammed VI, s’inscrivait dans le cadre du renforcement et de la consolidation du dialogue politique et des relations de coopération solides qui existent entre Rabat et Libreville.

Le Maroc et le Gabon entretiennent depuis plusieurs décennies des relations privilégiées.

Outre le volet politique qualifié d'”excellent”, une coopération économique lie les deux pays à travers l’institution d’un partenariat stratégique.

Ainsi, Maroc Télécom, avec d’autres groupes, notamment Attijariwafa Bank, a opéré une implantation au Gabon qui donne la mesure d’un partenariat Sud-Sud actif porteur.

Les deux pays ont également des positions convergentes sur l’Afrique, le Proche-Orient et la question du Sahara occidental.

Libreville soutient la “marocanité” de ce territoire, ancienne colonie espagnole dont Rabat et le Front Polisario se disputent la souveraineté depuis 1975.

On rappelle que le roi Mohammed VI s’était rendu au Gabon en visite privée à quatre reprises: 2002, 2004, 2005 et 2006.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here