Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a, de nouveau, fustigé le peu de dynamisme du gouvernement dans la concrétisation d’importantes mesures prises, et dans la mise en œuvre de la vision d’émergence, indique le communiqué final du conseil des ministres tenu jeudi à Libreville.

‘’Déterminer à hisser le Gabon au rang des pays émergents, le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a de nouveau stigmatisé le peu de dynamisme du gouvernement dans la concrétisation d’importantes mesures prises depuis son arrivée à la tête du pays, et dans la mise en œuvre de la vision de l’émergence, à la satisfaction du peuple gabonais qui a hâte de vivre une nouvelle ère’’, précise le communiqué.

Au lendemain de son élection en août 2009, le président Ali Bongo Ondimba avait formé un gouvernement de 30 membres dont dix huit effectuaient leur baptême de feu dans la conduite des affaires d’Etat.

Le numéro un gabonais a appelé cette équipe, le gouvernement de l’émergence et lui avait fixé pour objectif prioritaire, l’amélioration du vécu quotidien des gabonais, rappelle-t-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here