Le gouverneur de la province de la Ngounié, Michel Mouguiama a procédé samedi dernier à Mouila, chef-lieu de province (sud), à l’ouverture officielle du Centre de Santé urbain de la localité situé dans le premier arrondissement de la commune, notamment dans un local réfectionné de l’ancien Centre hospitalier régional.

L’inauguration qui s’est faite en présence de l’édile de la commune de Mouila, Christian Kombila Kombila, du préfet central, Albert Ondénot, du président du Conseil départemental de la Douya-Onoye, Marcel Nzikoué, du directeur régional de Santé (DRS) centre sud, Jean René Guikoumbi, ainsi que du personnel de santé avec titres et qualités, a coïncidé avec la célébration en différé de la Journée mondiale de la Santé à Mouila.

Selon le DRS, également médecin de formation, qui a donné quelques caractéristiques du nouveau Centre de Santé urbain, ’’c’est une structure sanitaire intermédiaire entre le Dispensaire et le Centre médical’’.

Cette structure est composée de 7 salles et peut être gérée par un infirmier d’Etat ou un médecin généraliste. Les activités qui peuvent être réalisées sont : les consultations de Médecine générale, les premiers soins (injections, pansements), les mises en observation, les activités du Programme élargi de vaccination (PEV) et de Santé maternelle et infantile (SMI).

Selon toujours le Dr Jean René Guikoumbi, les activités de ce Centre permettront de désengorger le Centre hospitalier régional de Mouila (CHREM) qui est la structure de référence dans la province. De même, ses activités permettront de soulager les populations du premier arrondissement [rive droite du fleuve Ngounié qui divise la ville en deux, ndlr] à ne plus effectuer la traversée, pour se rendre au CHREM, même pour un mal de dent tard dans la nuit.

Au terme d’une visite guidée dans les salles, les patients venus nombreux à cette inauguration ont eu droit à des consultations gratuites, voire prénatales, à une série de vaccination, à une séance de sensibilisation sur des maladies telles que le Sida, la Tuberculose, le Paludisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here