SEPLAT, la société de droit nigérian dans laquelle Maurel et Prom détient 45% d’intérêt, a été informée que la production de pétrole brut des OML 4, 38 et 41, actuellement opérés par SPDC Shell Nigéria, avait redémarré, annonce Maurel & Prom dans un communiqué mercredi soir.

La procédure d’approbation de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC, Compagnie nationale pétrolière) ainsi que celle du gouvernement fédéral du Nigéria, visant au transfert des intérêts de ces trois OML au bénéfice de SEPLAT est en cours.

Concernant le Gabon, le mouvement de grève générale déclaré par l’ONEP a entraîné un arrêt de production de 24 heures. La production a repris le 17 avril, et a retrouvé un rythme normal depuis lors.

Dow Jones Newswires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here