Le gouvernement gabonais va débloquer 1 milliard de FCFA pour aider à la reconstruction des édifices publics et des logements détruits par la tornade qui a soufflé, le week-end dernier, sur la ville de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié, dans le sud du pays, a appris APA.
Au cours d’une visite sur les lieux du sinistre mercredi, le président Ali Bongo Ondimba a instruit le Premier ministre Paul Biyoghé Mba, qui l’accompagnait, de débloquer le financement auquel il s’est engagé à compléter par un apport personnel de 500 millions de FCFA.
Le violent orage qui a soufflé sur Mouila le week-end dernier a fait des milliers de sans abri. La bourrasque a emporté les toitures de plusieurs maisons d’habitation et de quelques édifices publics, dont celles de deux établissements secondaires catholiques, parmi les plus anciens de la contrée.
Le chef de l’Etat s’est engagé à ce que les fonds débloqués ne soient pas détournés comme c’est souvent le cas en pareilleS circonstances. « A la fin des travaux, je reviendrai à Mouila et j’irai sur chaque site sinistré vérifier si le cahier de charge a été respecté », a-t-il déclaré.
Le mois d’avril, annonciateur du début de la saison sèche qui dure trois mois et de la fin de la saison des pluies qui s’étend sur neuf mois, est généralement marqué au Gabon par de violents orages qui font des milliers de sinistrés et de sans abri aussi bien à Libreville, la capitale, que dans les localité de l’intérieur du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here