Le gouvernement de la République a pavoisé la capitale gabonaise, ce mardi 8 juin, avec des photos souvenir à l’effigie du défunt président Omar Bongo Ondimba, soutenu par des messages forts tels que « n’oublions pas que si le courage fait les vainqueurs, la concorde les rend invincibles », à l’occasion de la célébration du premier anniversaire de la disparition du deuxième président gabonais, décédé le 8 juin 2009 à Barcelone, en Espagne.

Dans les rues de la capitale gabonaise, l’on peut lire sur de nombreux panneaux qui servent généralement à l’affichage publicitaire:« 365 jours, papa, tu es dans nos cœurs toujours et à jamais ».

Des images et des mots forts qui n’ont pas laissé insensibles les habitants de Libreville, qu’ils soient autochtones ou des Gabonais d’adoptions. 

En dehors de ces affiches statiques qui inondent la ville, il y a de même des affiches mobiles que des jeunes déployés dans toute la ville portent sur leur dos afin de rappeler, partout, sur leur passage, aux habitants du Gabon, la date du 8 juin.

Cette campagne de souvenir de la mémoire de feu le président Bongo Ondimba s’est accompagnée de la distribution de dépliants à tous ceux croisés sur la route.

Pour de nombreuses Gabonais, la mort du président Bongo Ondimba reste « une blessure encore ouverte dans les cœurs » et selon certains, « cela fait plus mal de voir cette grosse campagne médiatique autour d’un tel souvenir » qui ravive les mémoires. 

Omar Bongo Ondimba est décédé le 8 juin 2009 à Barcelone en Espagne des suites d’une maladie, après quarante deux (42) ans de magistrature suprême.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here