Franceville rend hommage à Omar Bongo Ondimba

Les populations du Haut Ogooué ; où était natif le défunt président Bongo Ondimba décédé le 8 juin dernier à Barcelone en Espagne, ont rendu, mercredi, un vibrant hommage à cet illustre fils du pays par diverses manifestations.

Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, a célébré mercredi le 1er anniversaire du décès du président Omar Bongo Ondimba. Tôt le matin de mardi, par succession de délégations, des gerbes de fleurs ont été déposées au mausolée d’Omar Bongo Ondimba.

La délégation de la présidence de la République, conduite par son secrétaire général, François Engonga Owono, a ouvert le bal. Elle a été suivie par les membres du Gouvernement avec le premier ministre Paul Biyoghé Mba en tête. D’autres délégations ont ensuite suivi, notamment celles du Sénat, conduite par son président Rose Francine Rogombé ; de l’Assemblée nationale ; du corps judiciaire ; du Conseil national de la communication ; du Conseil économique et social ; du corps diplomatique ; des partis politiques et associations, etc. Une autre délégation conduite par le ministre Michel Okemba a représenté le Chef de l’Etat Congolais, Denis Sassou Nguesso et son épouse, Antoinette Sassou Nguesso à cette cérémonie.
Quelques minutes auparavant, quelque 5 curés se sont succédés à la chaire pour dire une messe en la mémoire du Chef de l’Etat disparu. C’était au mausolée qui porte son nom. Dans la nuit du 7 au 8 juin, de nombreux compatriotes parés de tee-shirts à l’effigie de feu Omar Bongo Ondimba ont veillé en sa résidence jusqu’au matin. En marge de cette cérémonie solennelle, la Fondation Amissa Bongo a organisé une caravane médicale qui a administré des soins gratuits aux populations venues de tous les coins de Franceville.
Pour égayer la jeunesse, le Fan club Omar Bongo Ondimba a organisé, pour sa part, une ducasse au carrefour de Poto’s. De nombreux lots ont été partagés, indique-t-on. La minute de silence que toutes les populations ont observée, à travers les neuf provinces du Gabon, à 13h50mn a constitué le principal moment de pause pour tous ceux qui se sont affairés autour des manifestations organisées. Celle-ci est intervenue un an, jour pour jour (8 juin 2009 à 13h50) après le décès à Barcelone en Espagne du président Omar Bongo Ondimba.
Omar Bongo Ondimba naquit le 30 décembre 1935 à Lewaï (devenu Bongoville), à une quarantaine de kilomètres de Franceville, la capitale provinciale du Haut-Ogooué. Il est resté à la présidence du Gabon pendant 42 ans, succédant à son père spirituel Léon Mba Minko, décédé en novembre 1967.

Durant ses années de pouvoir, il a su marquer les Gabonais, les africains et les citoyens des pays du monde par sa propension à diffuser les idéaux de paix et à encourager l’unité nationale et même celle des africains à chacune de ses sorties. Plusieurs distinctions honorifiques ont d’ailleurs confirmé son choix à promouvoir la paix au Gabon et en dehors des limites géographiques du pays. Son œuvre, difficilement quantifiable, demeurera longtemps visible sous la lune et le soleil, reconnaît-on.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Covid-19 : déjà 15 morts au Gabon

Le Gabon a enregistré vendredi 29 mai 2020 son 15ème décès lié au Coronavirus, a annoncé le porte-parole du Comité de pilotage de la...

Electricité «cadeau» : Ali Bongo a-t-il donné l’ordre d’exclure des milliers de Gabonais ?

De milliers de Gabonais ont eu le malheur de constater qu’ils ne sont plus éligibles à la mesure de gratuité de l’électricité. Naturellement, les...

Gabon : la descente aux enfers de Brice Laccruche Alihanga

Depuis six mois, Brice Laccruche Alihanga est incarcéré à la prison de Libreville. Après avoir tenu les rênes du pays, l’ancien directeur de cabinet...

Gratuité d’eau et électricité : Exclusivement réservée aux GEF

La seconde phase de l’opération de gratuité des consommations d’eau et d’électricité lancée le 25 mai, ne concerne que des personnes économiquement faibles, classées...

Le Gabon ne lâche pas la chloroquine : Un pied de nez à l’OMS

Si l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé récemment, à la suite de l’étude de The Lancet, de suspendre momentanément ses essais cliniques...

Relance de l’économie : les propositions de la CPG

Avec la persistance de la pandémie du Covid-19, les économies du monde accusent une fébrilité sans précédent, depuis la grande crise de 1929. Le Gabon,...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : déjà 15 morts au Gabon

Le Gabon a enregistré vendredi 29 mai 2020 son 15ème décès lié au Coronavirus, a annoncé le porte-parole du Comité de pilotage de la...

Electricité «cadeau» : Ali Bongo a-t-il donné l’ordre d’exclure des milliers de Gabonais ?

De milliers de Gabonais ont eu le malheur de constater qu’ils ne sont plus éligibles à la mesure de gratuité de l’électricité. Naturellement, les...

Gabon : la descente aux enfers de Brice Laccruche Alihanga

Depuis six mois, Brice Laccruche Alihanga est incarcéré à la prison de Libreville. Après avoir tenu les rênes du pays, l’ancien directeur de cabinet...

Comment Libreville veut sortir de sa dépendance au pétrole

En signant avec Apollo Minerals et Trek Metals pour la prospection de zinc et de plomb, le Gabon cherche à renforcer son secteur minier,...

Gratuité d’eau et électricité : Exclusivement réservée aux GEF

La seconde phase de l’opération de gratuité des consommations d’eau et d’électricité lancée le 25 mai, ne concerne que des personnes économiquement faibles, classées...