Paralysés par la crise économique mondiale, le groupe minier français ERAMET et sa filiale gabonaise, COMILOG, ont annoncé au terme du conseil d’administration tenu cette semaine avoir stabilisé la situation et pouvoir désormais poursuivre les investissements, notamment concernant le complexe métallurgique de Moanda qui doit être construit par la COMILOG pour la transformation locale du manganèse.

Le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekalé, a reçu le 16 juin le directoire du géant français des mines, ERAMET, pour discuter des décisions finales du dernier conseil d’administration de la filiale gabonaise du groupe, la Compagnie des mines de l’Ogooué (COMILOG) qui exploite le manganèse dans le haut-Ogooué, au Sud Est du pays.

Le Groupe ERAMET et sa filiale gabonaise ont annoncé être sortis de la zone dite critique résultant de la crise économique qui a grippé le marché. «Nous avons préservé toutes les marges de manœuvres financières, et aussi toutes les compétences et moyens humains», a déclare le président directeur général de la multinationale française ERAMET, Patrick Buffet.

La direction du groupe ERAMET et de sa filiale gabonaise ont confirmé le maintien de leurs investissements et la montée en capacité de la mine de Moanda à 4 millions de tonnes de minerais et d’agglomérés à l’horizon 2012.

En tête des projets d’investissements du groupe figure le projet du complexe métallurgique de Moanda, qui doit inclure une usine de syllico-manganèse d’une capacité de 65 000 tonnes par an et une autre de manganèse-métal qui produira 20 000 tonnes par an. La construction de l’usine de manganèse-métal se fait en parallèle avec la construction du barrage de Grand-Poubara qui devra alimenter le site. Selon Patrick Buffet, son entrée en production se fera dès 2013.

Le projet Mabounié a également été évoqué, dont la gestion sera assurée par la société Mabou-Mines. Il s’agira d’extraire plusieurs métaux inclus dans un gisement polymétalliques comportant du niobium, de l’uranium, des terres rares et d’autres minerais. Pour le patron d’ERAMET, ce projet est très important pour le Gabon.

Depuis 10 ans, le montant des investissements effectués au Gabon par le groupe via sa filiale gabonaise est de l’ordre de 273 milliards de francs. Pour les cinq prochaines années, le groupe projette d’investir 320 milliards de francs. Cette enveloppe englobe des nouveaux investissements que ceux relatifs à l’édification du complexe métallurgique de Moanda estimé à 206 millions d’euros.

ERAMET Manganèse est aujourd’hui le 2e producteur mondial d’alliages de manganèse pour la sidérurgie, avec la gamme de produits la plus étendue du marché et des usines en Europe, Amérique du Nord et en Chine. ERAMET est notamment le leader mondial des alliages de manganèse affinés, à forte valeur ajoutée, position renforcée par l’acquisition de Tinfos en Juillet 2008 à 56 %, puis à 100 % en 2009.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here