Le Gabon interdit l’utilisation commerciale du nom du président

Le nom et l’image du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, sont souvent utilisés sans autorisation.

En raison de l’abus de l’utilisation de l’image et du nom du président Ali Bongo Ondimba, les autorités gabonaises ont décidé d’interdire son utilisation. Une note, datée du 9 août 2010, rappelle à l’ordre les médias et les imprimeries du pays, et soumet son utilisation à autorisation.

Du tournoi de foot aux séminaires, rares sont les manifestations au Gabon qui n’affichent pas la mention « sous le patronage du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba ». L’intéressé lui, n’est parfois même pas au courant. D’après Flavien Enongoué, professeur de philosophie politique, la tradition est ancienne. « L’habitude a été acquise en raison de la présence du président Omar Bongo dans la société gabonaise et de son parti unique, explique-t-il. Cette présence a développé un certain nombre de reflexes, y compris de la part des acteurs sociaux qui ne pouvaient parfois rien entreprendre, sans prétendre avoir obtenu la primature du chef. La figure du père, donc d’Omar Bongo, on s’en éloigne progressivement. Il va falloir que les gens assument leurs activités… qu’ils mettent leur nom ».

Une utilisation à des fins mercantiles

Après un premier rappel à l’ordre à la fin du régime Bongo père, les autorités promettent désormais des sanctions à ceux qui continueraient d’utiliser le nom et l’image du président sans autorisation, d’autant que certains le font à des fins mercantiles. Comme le rappelle Sebastien Ntoutoume, directeur de la presse présidentielle : « Il faut signaler aussi qu’il ya une vision de racket. C’est-à-dire, vous utilisez le nom du chef de l’Etat, vous vous attirez les sympathies de ceux qui le soutiennent – et ils sont nombreux – son action. Et ceux-là peuvent faire des dons en argent et en nature. Et lorsqu’il n’y a pas de contrôle, ceux qui mènent ces activités en profitent… ». Le Gabon ne fait pas exception. Au Cameroun aussi, les autorités ont récemment mis les points sur les i. Qui sait, c’est peut être l’affaire Madoff au Bénin qui a servi de leçon. Pris dans la tourmente, le président Boni Yayi accuse les escrocs d’avoir utilisé son image à leur profit.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Covid-19 : Le Gabon en phase critique de l’épidémie

Selon le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil), le pays est en phase...

Covid-19 : la vie prend-elle le pas sur les mesures barrières ?

Doit-on parler d'inconscience, d'irresponsabilité, d'insouciance ou d'imprudence des populations au moment où, un peu partout, en dépit de la nécessité de respecter les mesures...

Covid-19 : communication et sanction doivent aller de pair

Les multiples sorties auxquelles se livrent les autorités administratives jouant un rôle de premier plan dans la lutte contre la propagation du Covid-19, ressemblent...

Gabon | Investissement : Vous pourrez désormais créer votre entreprise en ligne !

Dans le cadre de l’amélioration de son climat des affaires après la perte de précieux points dans les derniers classements du rapport Doing Business,...

Coronavirus au Gabon : point journalier du 2 juin 2020

Gabon Matin vous livre le point journalier du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon...

Gabon : La masse salariale a atteint 688,9 milliards de francs en 2019

D’après les chiffres de la Direction générale du Budget et des finances publiques, la masse salariale du secteur public (hors collectivités locales) a baissé...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : Le Gabon en phase critique de l’épidémie

Selon le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil), le pays est en phase...

Covid-19 : la vie prend-elle le pas sur les mesures barrières ?

Doit-on parler d'inconscience, d'irresponsabilité, d'insouciance ou d'imprudence des populations au moment où, un peu partout, en dépit de la nécessité de respecter les mesures...

Covid-19 : communication et sanction doivent aller de pair

Les multiples sorties auxquelles se livrent les autorités administratives jouant un rôle de premier plan dans la lutte contre la propagation du Covid-19, ressemblent...

Gabon | Investissement : Vous pourrez désormais créer votre entreprise en ligne !

Dans le cadre de l’amélioration de son climat des affaires après la perte de précieux points dans les derniers classements du rapport Doing Business,...

Total Gabon : 30 milliards de dividende payables à partir du 11 juin

Les actionnaires de Total Gabon percevront à partir du 11 juin prochain leur dividende net d’impôts au titre de l’exercice 2019 de 11 dollars...