Le Gabon s’engage à régler 181 milliards de FCFA de dette intérieure

L’Etat gabonais s’est engagé mercredi à rembourser sur quatre ans 181 milliards de FCFA (près de 276 millions d’euros) de sa dette intérieure contractée avant 2010, aux termes d’un accord signé avec le patronat à Libreville, a-t-on annoncé de source officielle.

La convention « porte sur les échéances de la dette intérieure en instance au Trésor public au 31 décembre 2009 » et les créances, « après retenue, passent de plus de 200,6 milliards de FCFA » à plus de 181,5 milliards de FCFA (de plus de 305,8 millions d’euros à plus de 276,7 millions d’euros), a expliqué le service de communication du Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba.

« Le remboursement concerne 119 entreprises » et « s’étale sur quatre ans au taux d’intérêt de 4% par an », a-t-il ajouté sur les médias publics.
Les créanciers sont regroupés au sein du « Club de Libreville », créé par la Confédération patronale gabonaise (CPG) pour, selon cette organisation, être l’interlocuteur unique de l’Etat gabonais pour le traitement de (sa) dette intérieure ».

« Nous ferons tout ce qu’il faut pour que les engagements que nous prenons aujourd’hui puissent être tenus, que les échéances soient respectées », a déclaré le chef du gouvernement, cité par la télévision publique RTG1.

« L’un des objectifs majeurs du président Ali Bongo Ondimba et du gouvernement de la République est de faire en sorte que les opérateurs économiques, les entrepreneurs, les entreprises, les sociétés installés au Gabon, fonctionnent dans les conditions optimales », a ajouté Paul Biyoghé Mba.

En mai, le gouvernement avait annoncé avoir signé une convention de prêt de 175 milliards de FCFA (près de 267 millions d’euros) avec des banques gabonaises et leurs filiales d’Afrique centrale pour régler la dette intérieure de l’Etat.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...