spot_imgspot_img

Rentrée politique du RDP à Libreville sous fond de célébration des journées Alexandre Samba et d’inauguration officielle du siège national

Le Rassemblement pour la Démocratie et le Progrès (RDP majorité Républicaine), a célébré la première édition des journées Alexandre Samba, (père fondateur dudit parti) , samedi dernier, à Libreville et procédé à sa rentrée politique à l’occasion de l’inauguration de son siège national, sis au quartier Plein –Niger, dans le 4ème arrondissement de la capitale gabonaise, a constaté GABONEWS.

La cérémonie a été ponctuée par, entre autres, un vernissage des photographies de feu Alexandre Samba, président fondateur de ce « petit parti » de la Majorité républicaine qui envisage d’être un parti à l’échelle nationale, mais aussi par des danses socioculturelles de la province de l’Ogooué- Ivindo (nord-est) , fief de ladite formation et des conférences- débats.

Dans son allocution d’ouverture, Raymond Ibouta Walla, leader du RDP, a déclaré : « nous devons, au-delà de la date butoir de la vie de notre bureau, avoir à l’esprit que notre mission est de redonné au parti ses lettres de noblesse et son dynamisme d’antan », avant d’inviter les uns et les autres à se réjouir de « l’ouverture de notre siège national, appelé à se moderniser au fil du temps », a-t-il ajouté.

Le responsable du RDP a exhorté les militants à la « cohésion et la solidarité dans la vérité, et le respect de l’autre, dans sa différence. C’est aussi a-t-il affirmé, un facteur de stabilité et de progrès. Ne le perdons pas de vue un seul instant ».

Cette formation politique, membre de la majorité républicaine pour l’émergence , entend soutenir inlassablement le président de la République Ali Bongo Ondimba afin que la politique du gouvernement porte ses fruits dans la vie des concitoyens. « Le RDP entend jouer un rôle déterminant dans le jeu politique, en consolidant nos assises et préparer sereinement les consultations à venir », a conclu le principal orateur de ses journées Alexandre Samba.

Alexandre Samba, né le 4 octobre 1948, à Makokou, dans la province de l’Ogooué Ivindo, après de longues études sanctionnées par un doctorat en psychologie industrielle, va intégrer, en 1977, Shell Oil Company, à Port-Gentil (capitale économique).

Après quelques années de service, il sera appelé au Gouvernement, en 1981, en qualité de ministre de la Santé ; un parcours qui le mènera jusqu’à 1990, date de la conférence nationale marquée le retour au multipartisme. Il entamera ,alors, une carrière diplomatique comme ambassadeur aux Etats-Unis avant de réintégrer l’équipe gouvernementale de 1994 à 1998, respectivement ministre de la Communication, puis de la Fonction Publique et au final, de la Jeunesse et des Sports. Un département qu’il dirigera jusqu’à sa disparition, le 20 septembre 1998.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES