Les experts des pays membre de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) en collaboration avec l’Union européenne (UE) ont entamé mardi à Libreville un atelier sur la problématique des armes légères, a rapporté un correspondant de Xinhua sur place.

Cet atelier 2ème du genre, permettra de plancher sur une feuille de route afin de lutter efficacement contre la possession, la circulation et l’usage illégal des armes légères et de petit calibre.

Son objectif est de permettre au réseau d’action sur les armes légères de l’Afrique centrale, de se doter d’un programme de travail pluri-annuel solide qui permettra de prendre toute sa place dans cet effort commun.

La CEEAC et l’UE ont néanmoins noté qu’un travail efficace de la société civile devait être précédé d’une formation portant tant sur le fond du dossier que sur la gestion du projet.

Il répond au souci d’améliorer la sécurité régionale et la sécurité humaine, de diminuer les conflits et de renforcer progressivement l’Etat de droit et la bonne gouvernance en matière de sécurité en Afrique centrale à travers une action décisive de lutte contre la prolifération des petites armes dans la sous région.

Le premier atelier de développement des capacités des acteurs s’est déroulé à Libreville du 28 au 30 juin 2010. (Xinhua)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here