Le Parc national de Waka doit-il changer de nom?

(Par Ladislas Demaison NDEMBET)

Le parc national de waka doit-il changer de nom? En tout cas, les populations habitant dans sa périphérie le souhaitent parce qu’elles ne se reconnaissent pas dans l’appellation actuelle qui aurait été tirée du nom d’un cours d’eau arrosant la contrée.

A l’occasion d’un atelier de cartographie participative en trois dimensions qui s’est déroulé du 22 septembre au 3 octobre à Fougamou, chef-lieu du département de Tsamba Magostsi, dans le sud du Gabon, les pygmées Babongo et les Tsoghos, riverains du parc, ont indiqué ne pas avoir connaissance de l’existence, dans ces lointaines contrées, d’un cours d’eau dénommé Waka.

Ils ont déploré le fait de n’avoir jamais été consultées par les autorités ayant pris la décision de créer le parc national de Waka, l’une des 13 aires protégées représentant 11% du territoire nationale, mises en place au Gabon, pays situé dans le massif forestier du bassin du Congo, 2ème,poumon vert de la planète, après l’Amazonie.

Les Pygmées Babongo en veulent particulièrement aux exploitants forestiers installés dans la région parce qu’ils n’emploient pas la main d’oeuvre locale et n’assistent les populations ni sur le plan de l’éducation ni sur le plan sanitaire.

Ils ont attiré l’attention des autorités et des défenseurs de la nature sur les dégâts causés dans leurs plantations par les éléphants et les singes mandrills, des animaux interdits de chasse. « Qu’allons-nous devenir si cela continue? » s’est interrogé Jean-Pierre Ekia du village Ozimba, dans le district d’Ikobey.

Une maquette représentant une partie de l’espace Nord du Parc national de Waka a été élaborée par les populations Tsoghos et Pygmées, installées dans la périphérie de cet espace protégé. L’ébauche a été présentée aux autorités, le 3 octobre dernier à Fougamou, à la clôture d’un atelier portant sur la cartographie participative en trois dimensions.

La maquette qui porte sur une superficie de 288m2 (24km de long et 12km de large), donne aperçu de la forêt d’Ikobey habitée par les populations autochtones. Elle a été conçue grâce à la connaissance qu’ont les Tsogho et les Pygmées Babongo de leur milieu naturel.

Les populations autochtones ont situé sur la maquette une roche mystérieuse appelée « Enongué », les cours d’eau de la région, les villages, les lieux sacrés, les cimetières, les forêts primaires et secondaires, les plantations, les endroits de pêche et de chasse ainsi que les voies de communication reliant les différentes localités de la région.

La cartographie participative est une méthode qui entre dans le cadre de la conservation de la nature et la bonne gestion des ressources naturelles ainsi que des actions en faveur du développement durable, a expliqué Mme Hindou Oumarou Ibrahim, une déléguée venue du Tchad, représentante des délégations étrangères.

La cartographie permet aux communautés autochtones de produire des supports qui serviront comme outils de communication, de dialogue et de négociations pour une prise en compte de leurs droits et de leurs intérêts dans le processus législatif et politique de gestion des ressources naturelles, a-t-elle ajouté.

La cartographie des différents sites situés autour du parc national de Waka a été rendu possible grâce à plusieurs partenaires tels que l’Agence nationale des Parcs nationaux, les ONGs WCS, Brainforest (Gabon), la Fondation Rainforest (Angleterre), le Comité de coordination des peuples autochtones d’Afrique centrale (IPACC), le Comité d’Appui Technique (CTA), le Ministère gabonais des Eaux et Forêts, en collaboration avec le Programme pour l’Environnement en Afrique centrale (CARPE) et le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Toute la maquette n’a malheureusement pas été présentée en raison de l’absence d’une partie des populations qui n’ont pu être déplacées à cause d’un pont défectueux au village Tchibanga.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Moscou offre des armes au Gabon pour lutter contre les braconniers

Le pays, doté de treize parcs nationaux, héberge près de 60 % des éléphants de forêt qui subsistent en Afrique. Le ministère russe de la...

Le Gabon, premier pays africain payé pour ses efforts contre la déforestation

Le Gabon va être le premier pays africain à être payé par des fonds internationaux pour poursuivre ses efforts contre la déforestation sur son...

Recensement des agents publics : Le site Internet inaccessible

Lancé le 5 septembre pour huiler l’opération de recensement des agents publics, le site Internet du ministère de la Fonction publique est paralysé par...

Gabon : dix choses à savoir sur Lee White, ministre des Forêts, de la Mer et de l’Environnement

Le 10 juin, ce Britannique naturalisé gabonais – et écologiste pur jus – a été nommé ministre des Forêts, de la Mer et de...

Gabon – Eaux et forêts : un outil pour le développement ?

Dans son plan de relance, le Gabon prête une attention toute particulière à son écosystème. Recouvert à 82 % de forêts, le Gabon a classé,...

Gabon : A la découverte du Parc National de Pongara, une merveille naturelle

Pays de l’Afrique centrale, le Gabon possède un patrimoine naturel très riche. Des sites d’une beauté exceptionnel, parmi lesquels le parc national de Pongara,...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Opep : la réduction de la production pétrolière examinée par le conseil des gouverneurs

Le conseil des gouverneurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) était en conclave, jeudi 28 mai, à la faveur d'une visioconférence. La...

Parlement : Trois nouveaux textes adoptés au Sénat

C'était au cours d'une séance plénière, présidée par Mme Lucie Milebou Aubusson-Mboussou. En présence de plusieurs membres du gouvernement. Entre autres, le ministre d'État...

Covid-19: Ces PME gabonaises qui résistent à la crise

Pour ne pas se laisser mourir, tout en cherchant à conquérir de nouveaux clients, plusieurs entreprises gabonaises ont pris le pari de se battre...

Owendo : kits alimentaires de Bongo Valentin au 2e arrondissement

Les habitants du 2e arrondissement de la commune d'Owendo reçoivent, depuis lundi, des kits alimentaires, don du Coordonnateur général des Affaires présidentielles, Nourredin Bongo...

Covid-19 : déjà 15 morts au Gabon

Le Gabon a enregistré vendredi 29 mai 2020 son 15ème décès lié au Coronavirus, a annoncé le porte-parole du Comité de pilotage de la...