Environ 400 parcelles en cours de viabilisation dans quatre villes du Gabon

Le directeur général des travaux topographiques et du cadastre au ministère gabonais de l’Habitat, Yves Mfoundi, a annoncé, mardi à Libreville, que 200 à 400 parcelles sont en cours de viabilisation à Franceville (sud-est), Oyem (nord), Tchibanga (sud) et Libreville (ouest).

Une fois aménagés et cadastrés, certains lotissements vont accueillir des logements alors que d’autres seront attribués aux personnes ayant fait une demande d’acquisition de parcelle, a indiqué M. Mfoundi, lors des journées portes ouvertes du ministère de l’habitat, organisées à l’occasion de la journée mondiale de l’Habitat, célébrée le 5 octobre.

Pour obtenir une parcelle, tout citoyen doit adresser une demande au ministre de l’Habitat, a indiqué le directeur général des travaux topographiques et du cadastre, ajoutant que la procédure ne nécessite aucun frais.

Le requérant doit simplement constituer un dossier remplissant les conditions exigées par les services du cadastres et attendre que le dossier suive son cours, a-t-il dit, soulignant que « c’est le ministère qui attribue les parcelles en fonction des demandes reçues.

« C’est à la suite de celles-ci que la direction des impôts s’atèle à évaluer le montant que devrait payer l’acquéreur à l’Etat », a précisé M. Mfoundi.

Le président Ali Bongo Ondimba s’est engagé à construire chaque année 5000 logements durant son mandat de sept ans pour combler le déficit en logements qui s’élève à plus de 200.000 logements pour la seule ville de Libreville, la capitale, où se trouve concentrée plus de la moitié de la population gabonaise.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...