La journée citoyenne, instituée chaque 1er mercredi du mois par le gouvernement gabonais, a été plutôt morose à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, a constaté un journaliste de l AGP.

Aucun engouement particulier n’a été enregistré dans la ville pétrolière où quelques administrations seulement se sont mobilisées pour nettoyer leur cadre de travail et ses environs.

Dans les quartiers, les rares opérations d assainissement ont été menées par les commerçants et les tenanciers. En raison de la spécificité de leurs activités, ces derniers sont d’ailleurs tenus de veiller au quotidien à la propreté de leurs boutiques.

Selon les observateurs, la rentrée scolaire, qui accapare les élèves et leurs parents depuis lundi dernier, a beaucoup freiné l’élan et la mobilisation des populations pour la journée citoyenne.

Nombreux sont ceux qui ont souhaité qu’une campagne de rappel soit lancée à la veille de chaque premier mercredi du mois pour rendre plus efficiente cette journée, instituée par les pouvoirs publics, pour lutter contre l’insalubrité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here