Le Gabon a décidé “de surseoir” au lancement de la vente de blocs de son domaine pétrolier, fixé au 27 octobre après un premier report, pour se donner des “garanties” notamment “sécuritaires et environnementales”, a-t-on appris mercredi de source officielle.

“Le gouvernement décide de surseoir au lancement du 10e appel d’offres des blocs libres d’exploration en eaux profondes et très profondes prévu le 27 octobre”, a annoncé le ministre gabonais des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures, Julien Nkoghé Békalé, dans un communiqué publié dans les quotidiens L’Union et Gabon-Matin.

Libreville a pris en compte “un certain nombre de facteurs internationaux, avec ce qui s’est passé dans le golfe du Mexique”, a indiqué à l’AFP le conseiller en communication du ministre, Guy Martial Mbeang Mba, en référence à l’explosion en avril d’une plateforme au large de la Louisiane (sud des Etats-Unis) ayant provoqué une gigantesque marée noire.

“Personne n’est à l’abri de ce genre d’accident (…). C’est ce qui fait qu’on prend le temps de mieux préparer les choses”, a-t-il dit.

“Le gouvernement veut mettre en place une nouvelle approche” et “s’assurer d’un certain nombre de garanties, notamment sécuritaires, environnementales”, a expliqué M. Mbeang Mba.

Il a également évoqué un Code des hydrocarbures “en phase d’élaboration et qui va fixer un certain nombre de règles auxquelles tous les opérateurs désireux d’investir ou actuellement en opération au Gabon devront s’astreindre”.

Plusieurs opérateurs pétroliers ont “manifesté de l’intérêt pour les bassins sédimentaires gabonais” et la vente des blocs, a-t-il ajouté.

Aucune date n’a été fixée pour cette vente, initialement prévue en mai et qui, selon les autorités, concerne 42 blocs pétroles d’une superficie de 110.000 m2, a-t-il poursuivi.

Le pétrole est la principale richesse du Gabon, qui en produit entre 220.000 et 240.000 barils par jour. Officiellement, ses recettes assurent à l’Etat “environ 60%” de son budget.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here