Le pétrolier français Total investit “près de deux milliards de dollars” pour pérenniser des installations sur un champ au Gabon et avoir accès à de nouvelles ressources, a déclaré un de ses cadres mardi à Libreville, à l’issue d’un entretien avec le président gabonais.

“On est en train d’investir des sommes très importantes, près de deux milliards de dollars (1,43 milliards d’euros) pour pérenniser les installations et en même temps avoir accès à des nouvelles ressources” sur le champ d’Anguille, situé au large de Port-Gentil, la capitale économique, a déclaré le directeur général exploration et production du français Total, Yves-Louis Darricarrère, à la télévision nationale gabonaise après une rencontre avec le président Ali Bongo Ondimba.

“Total va investir (au Gabon) dans les années qui viennent plus que dans les quatre ou cinq dernières années”, a déclaré M. Darricarrère laissant entendre que les investissement à Anguille ne sont pas les seuls.

Le pétrole est la principale richesse du Gabon, qui en produit entre 220.000 et 240.000 barils par jour. Officiellement, ses recettes assurent à l’Etat “environ 60%” de son budget.

Selon les chiffres officiels et la Banque mondiale, en 2009, la production de pétrole du Gabon a été de 12,6 millions de tonnes, assurée à plus de 60% par le groupe français Total et l’Anglo-Néerlandais Shell.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here