Une forte augmentation des prix a été enregistrée ces deux derniers mois dans tout le Gabon sur certaines denrées alimentaires (poulet, poisson, viande de boeuf…), a constaté l’AGP.

Initialement vendu à 9.500 francs CFA, le carton de poulet en provenance des Etats-Unis ou du Brésil est passé à près de 12.000 FCFA dans certains magasins alors que le carton de viande de bœuf a enregistré une hausse de plus de 30% qui atteint même plus de 60% chez des détaillants des quartiers périphériques de Libreville.

La flambée des prix est en violation flagrante des nouvelles mesures gouvernementales en faveur de la baisse des prix, prises en mai dernier.

Selon l’indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC), publié, le mois dernier, par la Direction générale de la statistique, les hausses concernent aussi d’autres services et d’autres aliments tels que les légumes (plus de 22,8%), le manioc et les tubercules (13%) ainsi que le poisson (plus de 12%).

Le Directeur général adjoint du Commerce et de la Concurrence, Fidèle Angoué Mba, a qualifié les augmentations de “fantaisistes”, accusant les commerçants véreux d’être à l’origine de ces hausses.

Selon M. Angoué Mba, la DGCC s’est toujours penchée sur cette inflation qui se développe malgré les mesures prises par le gouvernement pour sauvegarder le pouvoir d’achat des ménages.

Il a appelé les consommateurs à la vigilance et mis en garde les opérateurs économiques véreux et leurs pratiques qui, a-t-il souligné, vont à l’encontre de la politique du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here