Gabon : L’ère sociale de Sylvia Bongo

Ouverte le 18 octobre à Libreville, la première session de la formation des acteurs de la société civile s’est achevée ce 22 octobre à Libreville. Initiée par la première dame gabonaise, Sylvia Bongo, ce séminaire a notamment permis aux participants de maîtriser toutes les étapes du montage d’un projet pour les utiliser en situation concrète.

La première session de la formation destinée aux acteurs de la société civile, notamment les associations et organisations non gouvernementales (ONG), initiée par Sylvia Bongo, s’est clôturée ce 22 septembre à Libreville. 25 personnes, issues d’associations œuvrant dans différents domaines d’intervention tels que la santé, l’éducation, le genre, le social et l’environnement ont participé à des travaux interactifs, théoriques et pratiques.

Démarrée le 18 octobre, l’initiative de l’épouse du chef de l’Etat gabonais avait pour objectif de rassembler des personnes œuvrant pour le développement du Gabon, de faciliter la mise en place des réseaux d’associations, de créer un cadre formel de concertation avec les associations, dans le but de promouvoir la collaboration et le dialogue et de transférer les connaissances acquises pour maximiser l’impact de la formation par un essaimage au sein du réseau associatif.

Cette rencontre a permis aux participants d’acquérir des outils pour maîtriser toutes les étapes du montage d’un projet et pour les utiliser dans des situations concrètes. Dorénavant, ces personnes seront capables de porter des projets de façon professionnelle et de trouver des financements extérieurs afin de les mettre en œuvre et d’assurer leur durabilité. Ces associations seront éventuellement capables d’assurer l’autonomie financière de leurs activités.

La formation a été assurée par Rongead, une association française spécialisée dans le commerce international et le développement durable. Elle s’inscrit dans le cadre de l’action de la première dame du gabonais dans le domaine social pour accompagner des acteurs gabonais, dans le renforcement de leurs capacités afin qu’ils soient mieux préparés à mettre en œuvre leurs propres projets. Cette première session sera suivie et renforcée par la création d’un centre de formation destiné aux coopératives et groupements d’associations.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Cap Santa Clara : La population veut une route praticable

Situé à quelques encablures de Libreville, dans le premier arrondissement de la commune d’Akanda, le Cap Santa Clara, prisé pour ses magnifiques paysages manque...

Prise en charge du ticket modérateur : Ali Bongo béni par les Gef

Effective depuis le 27 avril, la prise en charge du ticket modérateur des Gabonais économiquement faibles (Gef) est une véritable bouffée d’oxygène sanitaire. Les...

Baisse du nombre de cas positifs les weekend: les explications du Copil

En médaillon, le Docteur Guy Patrick Obiang Ndong, vice-président du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus...

PIP 2015/Prime Covid-19 : Les Affaires sociales veulent leur part

Le Syndicat national des travailleurs du secteur social (Synatrass) est monté au créneau le 30 mai pour réclamer au Premier ministre de réparer les...

Crowd1 & Coffre 2 Lux : Les mises en gardes du gouvernement

Interpellé dans l’article «Alerte à l’escroquerie : «Coffre 2 Lux» est au Gabon, «Crowd1» arrive» (lire «Alerte à l’escroquerie : Coffre 2 Lux est...

Le gouvernement gabonais bat campagne contre Crowd1 et Coffre 2 Lux

Le ministère de l’Economie et des Finances dans un communiqué recommande au public d’éviter tout recours aux services en ligne dénommés Crowd1 et Coffre...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Cap Santa Clara : La population veut une route praticable

Situé à quelques encablures de Libreville, dans le premier arrondissement de la commune d’Akanda, le Cap Santa Clara, prisé pour ses magnifiques paysages manque...

Prise en charge du ticket modérateur : Ali Bongo béni par les Gef

Effective depuis le 27 avril, la prise en charge du ticket modérateur des Gabonais économiquement faibles (Gef) est une véritable bouffée d’oxygène sanitaire. Les...

Baisse du nombre de cas positifs les weekend: les explications du Copil

En médaillon, le Docteur Guy Patrick Obiang Ndong, vice-président du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus...

Pétrole : Le premier trimestre de Total Gabon plombé par le Covid-19

La filiale locale du géant des services pétroliers français, Total, accuse au premier trimestre de l’année en cours un résultat net de 8 millions...

PIP 2015/Prime Covid-19 : Les Affaires sociales veulent leur part

Le Syndicat national des travailleurs du secteur social (Synatrass) est monté au créneau le 30 mai pour réclamer au Premier ministre de réparer les...