L’exploitation de la mine du Mont M’bembelé à Ndjolé dans la province du moyen Ogooué (Centre) va créer 255 emplois pour les nationaux (75%) sur les 340 disponibles et 85 réservés aux chinois (25%), pour une durée de 30 ans, a-t-on appris ce jeudi lors de la signature de la convention entre le gouvernement gabonais et la société chinoise adjudicataire de ce projet.

En outre, le projet minier du mont M’Bembelé comporte 31 millions de tonnes de réserves de manganèse pour une teneur de 31,7% dont 26 millions prouvées et 5 millions tonnes de réserves probables, selon les informations fournies par les autorités gabonaises.

La durée d’exploitation s’échelonnera sur trois (3) décennies : deux années de lancement à un rythme d’extraction moyen de 800.000 à 900.000 tonnes par an ; 25 ans de pleine production à un rythme, selon le ministère des Mines, d’extraction moyen de 1.040.000 tonnes par an, avec un (1) an de décroissance à un rythme d’extraction moyen de 820.000 tonnes l’année et pour finir, deux ans de démontage des infrastructures et de finalisation du réaménagement.

Ce chantier va générer des bénéfices nets annuels compris entre 6 et 8 milliards de francs CFA avec un chiffre d’affaire qui devrait se situer autour 48 milliards de francs CFA.

Le démarrage des travaux sur le site est prévu en novembre prochain.

Ce projet s’intègre le cadre du « Gabon industriel », l’un des trois piliers du projet de société du président Ali Bongo Ondimba, où se trouve déjà en mouvement, la Zone économique spéciale(ZES) de Nkok, à 27 kilomètres à l’est de Libreville, principalement dédiée à la maîtrise de la chaine de valeur dans l’industrie de transformation du bois.

La ZES devrait attirer près d’un milliard de dollars ( plus de 500 milliards de FCFA) et créer près de 9.000 emplois directs sous la férule d’Olam, multinationale basée à Singapour et détenue par un fonds souverain singapourien, partenaire de l’Etat gabonais pour le développement dudit projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here