spot_imgspot_img

Demande de soutien de la station provinciale de la RTG1 à Oyem au FIDA

La station provinciale de la première chaîne de radiotélévision gabonaise (RTG1) dans le Woleu Ntem (nord), « Radio 9 », a demandé le soutien du Fonds international pour le développement agricole (FIDA), pour bénéficier d’un équipement pouvant lui permettre d’arroser toute la province, a appris l’AGP.

« Avec la CAN en vue, nous avons beaucoup à faire et c’est pourquoi nous avons sollicité l’aide du PDAR-FIDA », a déclaré, lundi à Oyem, le directeur de la station, Louis Ndounga Motoualombe, à l’occasion de la visite d’une délégation conjointe du FIDA et du Programme de développement agricole et rural (PDAR) dans les locaux de Radio 9.

M. Ndounga Motoualombe a également souhaité que la délégation, qui comprenait le chargé du portefeuille du FIDA à Rome, M. Léopold Sar, et le directeur du PDAR dans le Woleu-Ntem, Dieudonné Moudounga Mouanga, puisse amener la direction générale de la RTG1 à Libreville à « nous envoyer un matériel adéquat ».

« Nous sommes encore à l’analogie tandis que les autres sont au numérique », a déploré le directeur de Radio 9, ajoutant que la visite de la délégation du PDAR-FIDA a permis « de faire le point sur ce qui a été fait et ce qui ne l’est pas encore ».

Informé, par le directeur de la station, des difficultés rencontrées par Radio 9 pour arroser toute la province du Woleu-Ntem, le chargé du portefeuille du FIDA, s’est engagé à transmettre, à sa hiérarchie en Italie, la demande en équipements de la station, qui est un partenaire du PDAR-FIDA dont il relaie les messages en direction des paysans de la province septentrionale du Gabon à vocation agricole.

M. Sarr s’est dit satisfait du travail de sensibilisation effectué auprès des populations par la RTG 9 et a remercié le chef de la station pour les efforts fournis, en dépit des problèmes de fonctionnement auquel le service est confronté.

« Les rapports sont excellents entre la direction de Radio 9 et le PDAR-FIDA », a affirmé M. Sarr, ajoutant qu' »Il faut juste améliorer la technique et le fonctionnement de la station ».

En tant que projet d’appui au développement agricole, le PDAR-FIDA se doit de veiller au bon fonctionnement de Radio 9, a-t-il dit, soulignant que « dans le cadre de mise en œuvre de la convention, il y a effectivement la possibilité de prendre en charge quelques difficultés, le reste des charges revenant au ministère de la communication ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES