spot_imgspot_img

Politique / Laure Olga Gondjout sur Africa 24: « Nous voulons conforter notre position au Parlement de façon à mettre en œuvre notre programme de gouvernement »

Sur la Chaîne de télévision internationale, Africa 24, le ministre de la Communication et de l’Economie numérique du Gabon, Laure Olga Gondjout, face au Journaliste Samantha Ramsamy, mardi, a passé en revue l’année un du président Ali Bongo Ondimba à la magistrature suprême, avec un regard sur les actes posés, les résultats, mais aussi, sur l’évolution de la classe politique, Majorité/Opposition et les prochains scrutins législatifs, ainsi que sur les réformes entreprises au sein de son département ministériel.

Abordant la question des réformes et des ambitions dans le secteur de l’information, de la communication et de l’économie numérique au Gabon, madame Laure Olga Gondjout a expliqué qu’elle a, en tant membre du gouvernement de la République, « pour mission de procéder à la réhabilitation et à la numérisation des équipements de diffusion pour les différentes chaînes de télévision et de radios et la création de la TNT (Télévision numérique terrestre)».

Dans le même sillage, concernant l’économie numérique, le ministre de la Communication est revenu sur la connexion internet à haut débit qui devrait participer davantage au développement du pays et au Gabon des services.

« Nous avons à mettre en place un réseau d’infrastructures internet numérique à très haut débit avec trois composantes: le déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire, avec une composante axe côtier; la création de la dorsale qui partira de Libreville jusqu’à Franceville avec irrigation sur les différentes localités du pays et l’interconnexion avec les pays voisins », a –t-elle expliqué. Ces projets devraient, selon Laure Olga Gondjout, se réaliser sur une période de 24 à 30 mois.

Pour les média d’Etat dont on attend désormais du parlement l’adoption des textes et des statuts, le ministre Gondjout a annoncé, la création prochaine de Gabon Télévision avec une chaîne généraliste et des chaînes thématiques et de Radio Gabon. Des outils qui bénéficieront des statuts plus élaborés avec plus d’autonomie que ceux, actuels, qui dépendent directement du ministre de la Communication.

Parlant du bilan de la première année de magistère du président Ali Bongo Ondimba, Laure Olga Gondjout, bat en brèche l’idée selon laquelle il n’y a pas de résultats des actions menées.

« Le budget a été voté et mis en place au cours du premier trimestre 2010 et nous ne sommes qu’au troisième trimestre. En six mois, les résultats sont déjà palpables », a –t- déclaré.

Quant à l’opposition gabonaise, le ministre de la Communication et de l’Economie numérique a également donné sa perception de cette classe politique.

D’emblée le chef du département de la Communication a fustigé les revendications des partis de l’opposition qui sollicitent un accès équitable aux média d’Etat. En effet, cela pourrait relever d’un faux débat du moment où l’accès à l’information reste parfois difficile dans ces structures et l’accueil des journalistes tendant aux représailles.

Pour elle, « l’opposition gabonaise n’est pas homogène » d’autant plus qu’il y a « une opposition virulente » et une autre « beaucoup plus responsable ». Cependant, le ministre estime que l’opposition ne fait que son travail dans la mesure où l’opposition et la Majorité ne peuvent pas tenir le même discours et le Gabon, un Etat démocratique.

Enfin pour les législatives de 2011, madame Gondjout a indiqué que cette élection viendrait plutôt conforter le positionnement du Parti démocratique Gabonais (PDG, Pouvoir) à l’assemblée nationale.

« La Majorité n’a aucun intérêt à empêcher l’élection. Bien au contraire nous voulons conforter notre position au sein du Parlement de façon à mettre en œuvre notre programme de gouvernement », a déclaré madame Gondjout.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES