spot_imgspot_img

Economie / Feuilleton Plysorol: Leroy-Gabon et Pogab sous contrôle du franco-libanais Ghassan Bitar

Après l’exéquatur de la justice gabonaise de faire appliquer la récente décision du tribunal de commerce de Lisieux (ouest de la France), ayant choisi l’offre du groupe John Bitar du Franco-Libanais, Ghassan Bitar dans le feuilleton Plysorol dont Pogab et Leroy-Gabon sont les filiales au Gabon, ces deux entreprises sont désormais passées sous le contrôle du nouvel actionnaire qui entend améliorér l’activité pour répondre à la politique de transformation locale du bois imposée par les autorités gabonaises.

Quatorze (14) jours après la décision du tribunal français octroyant Plysorol et ses filiales à l’industriel franco-Libanais, Ghassan Bitar au détriment du chinois, Zhang Guohua, les représentants du nouvel actionnaire, déjà présents dans la capitale gabonaise, sont entrés en possession de Pogab et de Leroy-Gabon.

Leur première mesure a été de placer les usines sous protection de la justice gabonaise en vue d’un audit « urgent », avant la reprise des activités.

Cette mesure « forte », fait suite à la disparition des actifs (matériels) au sein de ces structures et l’émissaire de Ghassan Bitar a qualifié cela d’ « abus de biens sociaux et non-respect des engagements ».

« M. Bitar a fait une proposition qui a été retenue par le tribunal de Lisieux et l’exéquatur avec ordonnances à l’appui ont été enfin confirmées par le tribunal de Libreville », a confirmé Jean Jacques Landrot (Conseiller technique du nouvel acquéreur).

« Notre présence ici est de voir si tout se passe bien, qu’il n’y a pas de sabotage quelconque au niveau de l’usine et, rassurer également les ouvriers qu’il n’y aura pas de chasse à l’homme Au contraire, ce sera une reprise de développement et industrielle (…). M. Bitar qui entend poursuivre le même développement au Gabon, compte déjà 3100 ouvriers au Ghana », a poursuivi M. Landrot, rencontré mardi dernier à la direction générale des entreprises implantées dans la commune voisine d’Owendo, au sud de Libreville.

M. Landrot n’a fixé aucune date de reprise du travail. Toutefois, il a lancé que la reprise des activités est « imminente », tout comme l’arrivée, au Gabon, de Ghassan Bitar, le nouveau Président Directeur Général de Plysorol, ex-leader européen du contreplaqué.

Plysorol au Gabon via Pogab et Leroy-Gabon emploient 300 personnes et exploitent quelque 600.000 ha de forêts très convoitées pour leur okoumé, un composant clé du contreplaqué.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES