spot_imgspot_img

Politique / Révision des listes électorales: Pas d’engouement au premier jour

Effective depuis ce mardi (02 novembre-16 décembre 2010), sur l’ensemble du territoire national, l’opération de révision annuelle de la liste électorale a démarré timidement dans la capitale gabonaise.
Un manque d’engouement a été observé dans les maries du 6ème, 1er et 3ème arrondissement de la commune de Libreville, sillonnées, ce jour, par un reporter de GABONEWS qui s’est également rendu dans l’agglomération d’Owendo (au sud de Libreville).

Ce « timide démarrage » s’expliquerait, a-t-on souligné, par l’attitude des « Gabonais qui sont habitués à se manifester vers les derniers jours de l’opération » d’une durée de 45 jours.

Dans chaque mairie retenue pour la circonstance, la révision des listes électorales est menée par trois (3) agents inscripteurs, un(1) superviseur du ministère de l’Intérieur, un(1) autre représentant la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), en tant que contrôleur augmenté d’une présence policière pour en assurer la sécurité.

La Constitution de la République Gabonaise prévoit une révision annuelle de la liste électorale, entre le 1er janvier et le 31 décembre en y introduisant les nouvelles données prenant en compte les inscriptions des citoyens en âge de voter (18 ans), les noms des électeurs disparus et, de ceux ayant changé d’arrondissement, de ville ou de province.

En ligne de mire pointe également les législatives prévues en décembre 2011 et pour lesquelles l’opposition réclame l’introduction de la biométrie pour renforcer les conditions de transparence électorale.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES