Le Conseil de sécurité de l’ONU a noté des “irrégularités mineures” dans l’élection présidentielle de dimanche en Côte d’Ivoire, sans que celles-ci n’entachent véritablement le scrutin, a indiqué mercredi son président, l’ambassadeur britannique Mark Lyall Grant.

“Des irrégularités mineures ont été rapportées dans cette élection présidentielle”, mais elles ne menacent pas l’approbation internationale de “cette étape décisive”, a indiqué lors d’un point de presse celui qui assure la présidence du Conseil en novembre.

Il a invité toutes les parties en présence en Côte d’Ivoire à respecter un processus électoral “démocratique, pacifique et transparent”.

Les membres du Conseil “saluent le peuple ivoirien pour sa participation massive et pacifique à ce vote crucial qui représente une étape historique vers le rétablissement d’une paix durable en Côte d’Ivoire”, a souligné M. Grant.

Le Conseil “exhorte tous les candidats à maintenir un environnement calme et pacifique et à accepter les résultats qui seront proclamés et certifiés”, a-t-il ajouté, lisant une déclaration du Conseil.

“Ils exhortent en outre tous les supporteurs des candidats à s’abstenir de toute provocation ou violence pendant tout le processus électoral”, a-t-il ajouté.

Plus tôt, le représentant spécial de l’ONU en Côte d’Ivoire, Choi Young-jin, avait souligné que l’élection présidentielle s’était déroulée de manière “pacifique” sans atteinte aux droits de l’homme.

Le scrutin s’est déroulé “dans un environnement pacifique”, aucune violation majeure des droits de l’homme n’a été enregistrée”, avait-il expliqué, s’exprimant devant le Conseil de sécurité par vidéoconférence depuis Abidjan.

“Le peuple ivoirien s’est saisi de l’occasion pour montrer à la communauté internationale sa maturité et sa détermination à mener à bien ce processus” électoral, avait-il ajouté.

Mercredi, un second tour se dessinait entre le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo et l’ex-Premier ministre Alassane Ouattara, après dépouillement de plus de la moitié des suffrages exprimés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here