spot_imgspot_img

La COMILOG enregistre une croissance de 35% de son chiffre d’affaire au troisième trimestre 2010

Grâce à une conjoncture mondiale « profitable », la Compagnie Minière de l’Ogooué (COMILOG) a clôturé le troisième trimestre 2010 avec un chiffre d’affaire de 286,6 milliards de francs CFA, soit une augmentation de 35 % par rapport à l’année 2009, a-t-on appris.
Au cours de ces neuf premiers mois d’activités, en cette année 2010, le chiffre d’affaire de la Compagnie a connu une hausse de 54%, par rapport à la même période l’an écoulé, soit 898 milliards de francs CFA.

Selon le groupe français ERAMET, actionnaire majoritaire de la COMILOG, cette croissance serait à chercher du côté de la «bonne conjoncture mondiale des métaux», caractérisée par la progression des prix des minerais et des alliages de manganèse.

Aussi, la production mondiale de l’acier au carbone a-t-elle progressé de 5% au premier trimestre 2010, par rapport à la même période en 2009. Mieux, sur les neuf premiers mois, cette hausse se chiffre à 20 %.

S’agissant de la production d’alliage de manganèse, le groupe rapporte qu’elle a connu une augmentation de 18% au troisième trimestre 2010, en comparaison au troisième trimestre 2009, soit 195000 tonnes. Pour les neufs premiers mois de cette année, cette croissance est de 47%.

Sur un tout autre plan, eu égard aux « déstockages importants » enregistrés en 2009, les livraisons d’alliage de manganèse ont pour leur part connu une croissance de 16%, sur les neuf derniers mois.

Concernant, la production de minerais et d’agglomérés de manganèse, elle se chiffre désormais à +46% au troisième trimestre 2010, ce qui correspond à 881 000 tonnes. Sur neuf mois, la hausse est de 95% en comparaison au même intervalle de temps en 2009.

Le constat est le même pour ce qui est des minerais de manganèse et d’agglomérés (+35% sur 9 mois).

La publication des résultats financiers de la COMILOG, rappelle-t-on, interviennent quelques temps après la signature, le 20 octobre dernier, d’un accord portant sur le renforcement de la participation du Gabon à son capital, détenu à 65,7% par le groupe ERAMET et à 25,4% par l’Etat gabonais.

L’accord paraphé récemment prévoit la cession par le groupe français, « en plusieurs étapes », d’ici à 2015 des parts revenant au Gabon. A terme, la participation de l’Etat Gabonais au capital de la COMILOG devrait augmenter de 10%.

Source: L’Union

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES