spot_imgspot_img

Société / Le COCAN, dans l’Ogooué Lolo, inspecte les possibilités de logement

Le Comité d’organisation de la coupe d’Afrique des Nations (COCAN) Gabon 2012, conduit par son président, René Hilaire Adiaheno, effectue du 12 au 19 novembre, une mission d’inspection dans la province de l’Ogooué Lolo en vue de trouver d’éventuels possibilités de logements afin de remplir le cahier de charges de la Confédération africaine de football (CAF) en rapport l’organisation, au Gabon de la 29ème édition du 4ème évènement sportif mondial, a constaté l’envoyé spécial de GABONEWS.

Partie de Libreville aux environs de 13heures, vendredi dernier, par voie terrestre, la délégation est arrivée au premier point de chute à Koulamoutou, à 23 heures, à cause du mauvais état de la route. Environ 700 km de voie non bitumée où les nids de poules et bourbiers règnent en maître qui ont dû être franchis.

Dans son programme, la délégation recevra les clefs de la ville des mains du gouverneur de cette localité ce samedi, avant de descendre sur le terrain pour visiter les principales structures hôtelières, les villas et autres appartements susceptibles d’entrer dans les exigences de la CAF, dans cette capitale provinciale.

Après l’étape de Koulamoutou, la délégation se rendra à Lastourville, dans la même perspective avant d’attaquer le haut Ogooué où elle ira constater l’évolution des travaux des différentes infrastructures (Bongoville, Ngouoni, Franceville) qui se font dans cette partie du pays.
A noter que Franceville accueillera l’une des deux poules que va abriter le Gabon dans la co-organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Orange 2012, avec la Guinée Equatoriale.

Le COCAN s’attèle ainsi à mettre les bouchés doubles pour honorer les exigences de la CAF qui consistent à disposer de 790 chambres minimum à Libreville et 590 à Franceville pour loger le Comité exécutif et les équipes qualifiées sans oublier les journalistes accrédités. De même, que la CAF exige que le COCAN facilite l’accès aux logements aux nombreux spectateurs qui effectueront le déplacement pour les rencontres qui se joueront au Gabon : les matches de poule et la finale.

Aussi, depuis un moment en effet, le Gabon suscite un intérêt particulier auprès des nombreux férus du football qui font déjà la demande au COCAN pour résider dans le pays pendant le temps de la compétition, même lorsqu’il s’agira des matches qui vont se jouer en Guinée Equatoriale.

Dès lors, la proximité entre la province de l’Ogooué Lolo et celle du Haut –Ogooué avec leur chef-lieu respectif, Koulamoutou et Franceville, a motivé cette inspection qui devrait permettre au COCAN de voir un peu plus clair.

Dans ce contexte, le président du COCAN, René Hilaire Adiaheno a précisé que « pour faire face à tout cela, il vaut mieux prévenir que de guérir ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES