spot_imgspot_img

Menace de boycott des prochaines législatives dans une bourgade du sud-est du Gabon

Les populations de Popa, une localité située à quelque 75 km de Koula-Moutou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Lolo, dans le sud-est du Gabon, menacent de boycotter les prochaines élections législatives de 2011 si leur localité n’est toujours pas désenclavée par une route praticable.

Les chefs de villages du canton Bouenguidi Moualo et du district de Popa ont rencontré le gouverneur de la province, M. Gaspard N’Nang Ella, pour lui faire part du mécontentement des populations et lui exprimer leur ras-le-bol face à une situation qui dure depuis plusieurs années.

Les auxiliaires de commandement, qui se considèrent comme les « oubliés de la République » ont menacé de ne plus arborer leurs médailles et autres attributs de commandement et de les remettre au gouverneur, en guise de protestation.

Faute de route, M. N’Nang Ella a été contraint de délocaliser au village Midouma, à une cinquantaine de km de Koula-Moutou, la cérémonie officielle de présentation du nouveau sous-préfet de Popa, M. Jean Fiéri Tsiengori, à ses administrés.

Une véritable piste d’éléphant, sinueuse et abrupte, permet de se rendre dans le district de Popa, une bourgade perdue dans la forêt équatoriale, qui n’est desservie par aucune voie de communication.

L’ouverture d’une route permettrait de désenclaver Popa qui pourrait alors avoir des échanges, non seulement avec Koula-Moutou mais également avec des localités du département de la Boumi-Loutsie (Mbigou), dans la province voisine de la Ngounié (sud).

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES